Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Retour sur la Challenger Cliff de la Maison Emile Chouriet

En essai aujourd’hui, nous vous présentons le modèle Challenger Cliff de la Maison Emile Chouriet. Une marque à la notoriété encore relative, mais dont les amateurs connaissent la qualité de leurs collections. Un garde-temps qui a du charme et qui devrait vous séduire.

La marque

Emile Chouriet a vu le jour en 1998, son fondateur Jean Depéry a choisi ce nom pour rendre hommage à un ancien parent qui au XVIIe siècle était fournisseur de composants pour un horloger talentueux Emile Chouriet. La marque se revendique d’un savoir-faire artisanal hautement spécialisé. Elle s’inscrit dans la tradition Suisse horlogère en produisant des montres contemporaines et originales. Depuis 2012 et l’arrivée des filles du fondateur dans l’entreprise un vent de fraîcheur a soufflé sur les collections produites par Emile Chouriet qui s’articulent autour de quatre gammes : Sport, Original DNA, Geneva Patrimony et Fair Lady.

L’esthétique

La Challenger Cliff fait partie de la collection Sporty, la gamme sportive de la marque, qui s’inspire de deux mondes l'alpinisme et la plongée sous-marine. 
Rien que par son nom, on comprend que la Challenger Cliff vient pour sa part du monde de l'alpinisme, et les détails en forme de pointe sur le fond du cadran ainsi que la couleur bleue nous évoquent immédiatement les chaînes montagneuses des Alpes Suisses qui bordent la ville de Genève, berceau de la manufacture. Visuellement, c’est beau, la montre dégage immédiatement une forte impression avec son mariage d’acier brossé et poli et le large protège couronne qui rappelle celui de quelques concurrentes. Le bracelet textile assorti au cadran vient parfaire le look de cette montre que l’on a tout de suite envie d’essayer.

Boitier et verre

Pour une montre à tendance sportive nous avons été surpris de découvrir une étanchéité à seulement 50m et un boîtier alliant un acier poli et brossé. Ce subtil mélange lui confère une touche plutôt urbaine et on craint pour les rayures sur les parties polies dans le cas d’une utilisation intensive. On passe d’ailleurs souvent du temps à nettoyer les marques pour retrouver l’effet miroir. Néanmoins, la forme du boîtier aux lignes saillantes et la large protection de la couronne respectent les codes d’une montre dédiée à l’aventure. Devant comme derrière la Challenger Cliff est composée de verres saphir, obligatoire pour éviter les marques en cas d’impact. Le fond poli est maintenu par 6 petites vis et la couronne polie également, est marquée du logo de la marque. La taille du boîtier est de 40mm, idéale pour moi qui n’ai pas des poignets de rugbyman! L’épaisseur est de seulement 10mm, pour une sportive, c’est assez rare, et elle se glissera donc facilement sous une manche de chemise.

Cadran et aiguille

Là où, personnellement, j’ai été séduit, c’est au niveau du cadran. La couleur bleue et les motifs triangulaires en relief sur le fond et la lunette interne sont une vraie réussite. Les index en Luminova sertis de métal sont en forme de bâtonnets et des chiffres romains sont présents à 3, 6, 9 et 12 heures. Un guichet date à 3 heures aux contours biseautés complète le fond. Les aiguilles sont larges avec un effet brossé à la base et du Luminova jusqu’à la pointe, la trotteuse est fine et entièrement brossée avec une pointe orange. L’ensemble est vraiment harmonieux et donne du caractère à ce garde-temps.

Bracelet

Côté bracelet la Challenger Cliff arbore un très joli bracelet textile bleu avec des surpiqûres et une boucle déployante. Pour ma part, je le trouve absolument magnifique et la sensation au toucher et porter est très agréable. On retrouve l’emblème de la marque sur la boucle polie. Niveau taille, on reste sur du standard avec une largeur de 22mm. Cependant, il est a noter que la découpe au niveau des cornes est spécifique et nécessite une largeur de 14mm, il n’est donc pas possible d’adapter n’importe quel bracelet. Pour finir, je rajouterai que je le trouve également un peu long, et que pour mes petits poignets le réglage faisait que la boucle n’était pas centrée et me gênait donc un peu. À noter que cette Challenger Cliff existe également dans une déclinaison avec un bracelet acier.

Le mouvement

La Challenger Cliff embarque un mouvement automatique prénommé EC9316 chez Emile Chouriet. On pourrait croire dans un premier temps que c’est un mouvement manufacture, mais pour l’instant la marque n’en a développé qu’un seul et il est destiné aux collections féminines. Emile Chouriet travaille cependant sur des futurs mouvements et complications qui seront promis aux collections hommes, et on se réjouit de voir le résultat. C’est donc au final un calibre ETA 2824-2 standard qui est présent au sein de la Challenger Cliff. Un classique de l’entreprise Suisse avec une fréquence de 28'800 alternances par heure, 25 rubis, une réserve de marche de 38h, une dérive journalière de +- 12 secondes, un diamètre de 25.6mm et une hauteur de 4.6mm. La personnalisation de ce dernier se trouve au niveau de la masse oscillante qui arbore le nom marque. Rien d’original donc, mais Emile Chouriet s’assure au moins fiabilité et robustesse avec un mouvement qui a fait ses preuves depuis plus de 30 ans.

Budget

Cette Challenger Cliff est vendue entre 1000€ et 1200€ en fonction des finitions, le montage sur le bracelet acier étant par exemple plus cher. Un rapport qualité/prix très satisfaisant pour une montre aux caractéristiques très honorables (swiss-made, ETA, verre saphir). 

Mon avis

Vous l’aurez compris sous sa dénomination de montre sportive, on a du mal à se voir utiliser cette Challenger Cliff pour une ascension du Cervin! Elle rassemble une partie des codes des montres dédiées à l’aventure, mais elle nous semble plutôt dédiée à une utilisation urbaine. L’ensemble est très réussi et elle ne m’a pas laissé insensible. Une belle montre donc pour Emile Chouriet qui nous propose un garde-temps aux lignes modernes, épurées et attractives. 
J’ai apprécié l’avoir au poignet durant ces quelques jours et je dois dire qu’elle a également eût de l’effet sur mon entourage. Même si comme je le disais en introduction la marque peut souffrir d’une notoriété encore discrète, cette montre n’a en tout cas pas à rougir face à ses concurrentes. On espère donc que cette Challenger Cliff saura également vous séduire, et on attend avec impatience de pouvoir tester leurs futurs modèles avec mouvement manufacture.

Détails Techniques

Référence 08.1170.G.6.6.N8.2
Boîtier Acier
Dimension 40mm
waterresistance 50m
Cadran Cadran bleu avec index Luminova
Bracelet Autre
Mouvement Automatique
powerreserve 38h
Complications Heures, minutes, secondes et date à 3h
Prix entre 1000€ et 1200€
Auteur
Antoine Chapuis