Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Poljot

À travers sa société Amtorg, le gouvernement de l'URSS importe en 1929 les machines de deux sociétés américaines en faillite, la Ansonia Clock Company of Brooklyn (New York) et la Dueber-Hampden Watch Company (à Canton, Ohio). Une vingtaine de techniciens furent du voyage pour démarrer la production, ainsi les tout premiers mouvements produits ont été estampillés Dueber-Hampden, Canton, Ohio, USA, une curiosité pour les collectionneurs.En 1936 après le meurtre de Sergueï Kirov, la société prend le nom de Usine horlogère moscovite numéro 1 Kirov.À partir de 1946, l'usine produit les très populaires montres Pobeda, à mouvement K-26 dérivé du calibre R26 français de la société Lip[3], pour célébrer la victoire de la Seconde Guerre mondiale. À partir de 1959, la firme fut autorisée à exporter, notamment au Royaume-Uni sous la marque Sekonda.Le 12 avril 1961, Youri Gagarine devient le premier homme dans l'espace et porte alors une montre Sturmanskie (Navigateur).En 1961 est également commercialisé la Vimpel (Вымпел), modèle extra-plat renommé à partir de 1964 en “Poljot de Luxe”, puis repris ensuite sous diverses marques et dénominations.Dans les années 2000, la société a été rachetée par l'homme d'affaires russe Sergueï Pougatchev, devenant une des sociétés de son nouveau pôle luxe avec l'épicerie fine Hédiard et la chaîne de télévision Luxe.TV.Depuis les années 1960 et aujourd'hui encore, les montres Poljot restent une référence en termes de montre mécanique. Elles ont été exportées dans tous les pays d’influence communiste et sont alors considérées parmi les plus durables et résistantes au monde, une fiabilité qui amènera la marque à s'exporter dans le reste monde dès 1964 sous le nom Poljot.Mouvements (ou calibres en termes d'horlogerie) utilisés :

Poljot
<

Informations sur la maison

Date de création

1961

Fondateur

Sergei Kirov

Siège

Russian Federation

Ville

Moscou