Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

logo Jaquet Droz

Jaquet Droz

En 1738, Pierre Jaquet-Droz établit son premier atelier à La Chaux-de-Fonds. Il réalise une série de pendules longues-lignes (horloges de parquet).En 1758, Pierre Jaquet-Droz, accompagné de son beau-père Abraham Louis Sandoz, et Jacques Gevril, un jeune ouvrier, construisent une carriole spéciale aménagée pour le transport de six pendules pour le roi d’Espagne.De retour à La Chaux-de-Fonds, il se consacre entièrement à la fabrication de ses montres, pendules et automates : En 1773, Pierre Jaquet-Droz et Henri-Louis, son fils, présentent les automates androïdes – l’Écrivain, le Dessinateur et la Musicienne – à toute l'Europe.En 1774, un atelier est ouvert à Londres sous la direction de son fils Henri-Louis. Depuis cet atelier, les relations commerciales se tissent jusqu'en Asie et au Moyen-Orient. En 10 ans, 600 pièces sont exportées vers la Chine, l’Empereur Qianlong étant passionné par les montres mécaniques et les automates européens. Jaquet-Droz est la première marque horlogère importée à la Cité Interdite. De nombreux automates et montres de poche sont conservés au musée de ce palais impérial.En 1784, les Jaquet-Droz ouvrent la première manufacture horlogère genevoise spécialisée dans la production et l’exportation de montres de grand luxe, à automates, à musiques et autres complications tout en développant la fabrication des oiseaux chanteurs. Les Jacquet-Droz créent une économie de l'horlogerie dans la ville.En 1790-1791, Pierre et Henri-Louis Jaquet-Droz décèdent à une année d’intervalle. La révolution française et les conflits qui en résultent, ainsi que les guerres napoléoniennes, mettent un terme à la période créatrice et prospère de la maison Jaquet-Droz.Le 1er mai 1909, la Société d'histoire et d'archéologie du canton de Neuchâtel remet en don à la ville Neuchâtel trois automates, un Ecrivain, un Dessinateur et une Musicienne, de Pierre Jaquet-Droz, Henri-Louis Jaquet-Droz son fils et leurs collaborateurs.Ces trois automates, maintenus ensemble dès leur création, fonctionnent encore aujourd'hui[1].

Jaquet Droz
<

Informations sur la maison

Date de création

1738

Fondateur

Pierre Jaquet Droz

Siège

Switzerland

Ville

La Chaux-de-Fonds