Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Piaget

En 1874, Georges-Edouard Piaget, originaire de La Côte-aux-Fées dans le Jura suisse, entreprend la fabrication de mouvements horlogers destinés aux fabricants de montres[4], dans la ferme familiale[5] où il installe son atelier[6]. Par la suite, Georges-Edouard Piaget développe sa technique[7]. En 1911, son fils Timothée Piaget reprend l’atelier. Il fait construire la première manufacture et transforme l’entreprise en société en nom collectif. A partir de 1916, l'entreprise commercialise des mouvements de différentes formes et épaisseurs[8].À partir des années 1930, Piaget crée des montres pour hommes et femmes. Les petits-fils de Georges-Edouard Piaget, Valentin et Gérald, reprennent l'affaire. En 1943, ils déposent le nom de la marque[9]. Dès lors, l’entreprise appose son nom sur ses produits et commercialise ses premières montres[5]. Une nouvelle manufacture est inaugurée à la Côte-aux-Fées.En 1957, Piaget présente à Bâle le mouvement mécanique extra-plat, de 2 mm d'épaisseur[10]. Par la suite, ce modèle est décliné sous d'autres variantes[11]. La même année, la manufacture produit des modèles en or ou platine. En juin 1959, Piaget ouvre une première boutique à Genève, au no 40 de la rue du Rhône. La société développe d'autres modèles extra-plats. Sous l’impulsion de Valentin Piaget, l’entreprise travaille les pierres précieuses, les pierres dures et l’or[12]. Il lance des collections de montres-manchettes, montres-sautoirs, etc.[12],[13] Plus de 30 pierres différentes ornent parfois certaines montres[13]. Parallèlement, l'entreprise diversifie ses activités et se lance dans la haute joaillerie[9]. Elle construit une manufacture spécialisée à Genève[9]. La même année, la marque présente ses premières collections de bijoux[14]. En 1960, Piaget entre au Guiness Book avec le mouvement 12P de 2,3 mm d’épaisseur, calibre automatique le plus plat[9]. L'entreprise développe d'autres produits comme des montres monnaies, et des boîtiers carrés et rectangulaires[9]. Ayant racheté plusieurs ateliers d’orfèvrerie genevois, la manufacture propose également des montres joaillières et des modèles au cadran en pierres dures. En 1963, l'entreprise lance sa première collection de montres serties de pierres précieuses[14]. Elle conçoit aussi des manchettes en or, dont les mécanismes extra-plats se trouvent dans des cadrans en pierres[15]. En 1964, Piaget acquiert la manufacture Baume & Mercier et ouvre de nouvelles boutiques. En 1967, Yves Piaget, alors à la tête de l'entreprise, noue des partenariats avec des célébrités[16]. Cette année-là, il s'associe avec l'artiste Salvador Dali[14]. Parmi les clients célèbres, on peut citer Jackie Kennedy, Elizabeth Taylor, Andy Warhol ou encore Sophia Loren[17] Au milieu des années 1970, Piaget emploie le mécanisme à quartz. L'entreprise présente son premier et plus fin mouvement à quartz en 1976[18].Depuis 1988, Piaget appartient à la Compagnie financière Richemont S.A, troisième groupe mondial de luxe[2], qui l'acquiert en totalité en 1993[19].Piaget inaugure en 2001 une nouvelle manufacture d'horlogerie à Plan-les-Ouates, près de Genève[20]. La marque dispose ainsi de deux sites de production, l'un à La Côte-aux-Fées dans le Jura suisse, et l’autre à Plan-les-Ouates[20]. Elle emploie environ 300 personnes[21]. En 2010, Piaget expose à la Biennale des antiquaires de Paris[22]. En 2013, elle présente pour la première fois ses modèles extra-plats lors d’une exposition à Paris[23]. Piaget reçoit en 2016 le grand prix d'horlogerie de Genève[24].En 2017, Chabi Nouri prend la tête de l’entreprise[25]. Celle-ci compte 100 magasins et 350 points de vente dans le monde[3]. Inaugurée en 2015, sa plus grande boutique est située à Paris[26].Les collections de Piaget correspondent aux divers aspects de sa technique. La société propose des calibres extra-plats[5] et diverses collections joaillières. Au fil des années, la marque établit plusieurs records de finesse, comme la montre squelette la plus plate au monde[27]. En 2018, Piaget lance l'Altiplano Ultimate Concept, la montre à remontage manuel la plus fine (2 mm)[28]. Elle fait l'objet de cinq brevets et succède à l'Altiplano 900 P lancée en 2014[29]. Les montres ultra-fines assurent 30 % du chiffre d’affaires du segment horlogerie de la marque[10]. En fabricant ses propres mouvements, la marque a le titre de manufacture. En 2013, elle compte une trentaine de mouvements conçus et développés en interne[30]. En 2017, la bijouterie représente 40 % du chiffre d’affaires de la marque[31]. Les acteurs américains Jessica Chastain[32] et Ryan Reynolds[33] ont accepté un contrat pour représenter la marque, tout comme l'auteur suisse Joël Dicker[34] et les chefs français Jean-François Piège [35] et Cyril Grolet[36].Dans les années 1970, Yves Piaget devient membre du jury du Concours international des roses nouvelles de Genève[37]. Il conçoit le trophée. En 1982, une variété de roses est baptisée à son nom en référence à ce mécénat[37].Depuis 2006, Piaget soutient les Film Independent’s Spirit Awards[38]. Dans les années 2010, la marque devient mécène du château de Malmaison et de la roseraie de la princesse Grace à Monaco[37], et participe à la restauration de la tour de l’Horloge à Venise[39].

Piaget
<

Infos

Fondation date

1874

Founder

Georges Edouard Piaget

Headquarter

Switzerland

Town

La Côte-aux-Fées