Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Chanel

Le premier point de vente de Gabrielle Chanel, alors modiste, se situe dans un appartement parisien, au 160 boulevard Malesherbes, alors prêté par son amant du moment, le riche et séduisant Étienne Balsan[3]. Quittant Balsan, Coco Chanel part vivre avec l'ami de celui-ci, Arthur « Boy » Capel (Coco donna ensuite ce nom au célèbre modèle de sac « boy ») ; les deux hommes s'entendent pour soutenir communément les affaires de Coco[4]. Celles-ci étant florissantes, l'appartement devient trop petit et Arthur Capel finance alors, en 1910, des locaux au 21, rue Cambon[5] : c'est le début de Chanel Modes[6]. Il s'agit alors uniquement d'un magasin de chapeaux et il y avait interdiction d'y vendre des vêtements car une couturière était déjà à cette adresse comme le stipule le bail commercial[7]. En 1913, Coco Chanel développe ses activités en ouvrant son premier magasin de vêtements, financé par « Boy » Capel, à Deauville[8],[9],[n 3]. Alors que la Première Guerre mondiale débute, Coco Chanel reste dans la station balnéaire très prisée des riches parisiens[11]. En 1914, Gabrielle Chanel passe un week-end à Biarritz, lieu où les affaires se font en ces temps de guerre[12], avec son amant : une seconde boutique ouvre ses portes l'année suivante dans cette ville épargnée par la guerre[13]. En 1917, elle réalise les costumes du ballet Le Train bleu[14].À la fin de la Guerre, Gabrielle Chanel rembourse l'investissement de son amant et devient indépendante financièrement[13]. Elle ouvre alors au 31 rue Cambon à Paris en 1918[13]. Dans les années 1920, l'économie mondiale se remet de la guerre et Coco Chanel étend ses activités en ouvrant ateliers, bureaux, et autre boutique au no 31 puis plus tard des bureaux aux numéros 25, 27 et 23 de la rue Cambon[15]. Un point de vente ouvre également à Cannes[15].Ernest Beaux lui propose alors de créer son propre parfum[14] : No 5, qui sera vendu en 1921 au départ uniquement dans les boutiques Chanel[14], puis proposé après aux parfumeurs[16]. Il deviendra l'un des parfums les plus vendus au monde[17].En 1924, Coco Chanel fait la connaissance à Longchamp de Pierre et Paul Wertheimer, puissants propriétaires des parfums Bourjois ; s'appuyant sur l'assise financière des deux frères, elle obtient 10 % des Parfums Chanel, contrat qui ne changera pas jusqu'en 1948[14].Inspirée par les vêtements de ses amants, plus généralement par le côté pratique du vestiaire masculin, et par son désir d'émanciper la femme, Gabrielle Chanel introduit dans ses collections le Jersey de Rodier, le tweed, les boutons et les ganses d'uniforme, les cardigans, les bijoux fantaisie, le pantalon pour les femmes et la mode des cheveux courts. Elle fait du camélia sa fleur de prédilection. On la retrouve d'une saison à l'autre dans les créations de la maison, au point de devenir emblématique. Coco Chanel participa à la révolution de la mode féminine en remplaçant le corset traditionnel par le confort et l'élégance de simples robes ou tailleurs. Elle propose aux femmes des tenues pratiques et sobres, crée des vêtements flottants, raccourcit les jupes et popularise le Jersey, tissu léger utilisé pour les dessous. Son style est épuré et les teintes sont neutres.La maison devient particulièrement célèbre pour sa petite robe noire (1926), mais également pour les parfums de sa filiale comme l'emblématique No 5 (voir : parfums de Chanel).En 1939, Gabrielle Chanel ferme la maison de couture et licencie l'intégralité de ses 4 000 ouvrières[12] ; il ne subsiste que l'activité liée aux parfums Chanel, dont elle détient 10 %.En 1941, profitant des lois antisémites sur l'aryanisation des biens, elle tente en vain de s'approprier l'intégralité des Parfums Chanel, alors que leurs propriétaires juifs, les frères Wertheimer, sont réfugiés aux États-Unis[18].Après un exil de dix années en Suisse, et face au grand succès de la mode corsetée de Christian Dior, Gabrielle Chanel décide d'ouvrir de nouveau sa maison de couture du 31 rue Cambon en 1953. Les boutiques, ateliers et appartements sont remis en état[19]. L'ouverture est faite le 5 février de l'année suivante[14],[19]. Elle lance l'iconique tailleur en tweed. L'accueil immédiat de la presse nationale est négatif[19], au contraire de la presse américaine tel que Vogue ou Life[20] ; mais Chanel finit par renouer avec le succès[20]. Coco Chanel, peu gestionnaire, décide de vendre sa maison à Pierre Wertheimer mais d'en garder la direction[14] ; Chanel SA est créé en 1954 à la suite du rachat de la maison de couture par les Parfums Chanel[21]. Les parfums et la couture sont ainsi réunis[14].À la mort de Christian Dior en 1958, la presse voit en Chanel l'influence majeure de la mode[20]. Dans les années 1960, Chanel est avec Balenciaga l'une des seules maisons de couture à refuser le prêt-à-porter[22],[23], soutien financier de la haute couture souvent déficitaire pour les couturiers. Chanel s'y résoudra quelques années plus tard, faisant fabriquer en France son prêt-à-porter[24],[23] qu'elle commercialise avant tout sous licence[25],[n 4]. Alain Wertheimer, en qualité d’aîné[27], prend la direction de l'entreprise en 1976[25]. L'année suivante, la collection de prêt-à-porter, fabriquée sous licence, rencontre le succès[28] ; quatre ans plus tard, le prêt-à-porter est réintégré sous la responsabilité directe de la marque[25],[28] ainsi que l'ensemble des activités couture, parfums, accessoires et distribution qui sont regroupés sous une unique entité assurant la direction artistique, commerciale et financière[29].En 1983, alors que la Maison Chanel est en grande difficulté, Karl Lagerfeld est nommé au poste de directeur artistique de Chanel Mode. Il supervise l'ensemble de la production de la maison[30] et a carte blanche :Je peux faire ce que je veux, je peux prendre tous les risques, j'ai une liberté totale[1].Lagerfeld introduit dans ses collections de nombreux modèles comme une déclinaison contemporaine de ceux qu'a créés jadis Chanel, jusqu'à les parodier parfois[31]. Inès de la Fressange est choisie pour promouvoir l'image de la maison[32]. En 1987, la marque investit le domaine de l'horlogerie[33].En 1994, une boutique s'ouvre à Tokyo. Ensuite, en 1996, année du rachat de la Maison Michel, modiste, un autre magasin est créé à Osaka, dans le quartier de Shinsaibashi. Enfin, le magasin Omotesando est ouvert en 2001, à Tokyo.Début 2012, Karl Lagerfeld sélectionne un des bijoux en calcédoine de la joaillère Suzanne Belperron, dont il est un grand admirateur et collectionneur depuis 1960, pour donner le « la » de la collection printemps-été 2012 de la Maison Chanel : laiteux, à la fois opaque et transparent, dans un camaïeu de bleu.[34],[35],[36],[37].En 2013, s'installe à Pantin la filiale Paraffection, qui regroupe les maisons d'art Lemarié (plumassier), Michel (chapelier), Lesage (brodeur), Massaro (chausseur) et Goossens (orfèvre), rachetées à partir de 1985[38].En octobre 2014, Chanel SA vend Bourjois à Coty en échange d'une participation dans Coty estimée à 240 millions de dollars[39],[40]. L'entreprise est organisée en trois branches distinctes (mode, parfums-beauté et horlogerie-joaillerie), et en cinq zones régionales indépendantes[1].Les frères Alain et Gérard Wetheimer, propriétaires du capital du groupe Chanel, se versent 3,4 milliards d'euros de dividendes pour l'exercice 2016. Ces 3,4 milliards d'euros représentent près des deux tiers du chiffre d'affaires du groupe et quatre fois le bénéfice net réalisé la même année. Selon le magazine Challenges, La ponction a été si forte [...] que la trésorerie de l'entreprise est tombée, pour la première fois depuis longtemps, sous le milliard de dollars[41].En 2018, la marque lance à Tokyo une salle d'arcade, qui vise à faire découvrir ses nouveautés[42].Au décès de Karl Lagerfeld, le 19 février 2019, c'est Virginie Viard, collaboratrice depuis 30 ans et bras droit et bras gauche du créateur qui reprend la direction artistique des collections mode de Chanel, pour la Haute Couture, le prêt-à-porter et les accessoires[43]. Eric Pfrunder, collaborateur de longue date et proche de Karl Lagerfeld, est quant à lui nommé directeur artistique de l’image mode de la maison de la rue Cambon[44]. Le 5 mars 2019, au Grand Palais, un public applaudit sa dernière collection Chanel dans un village de montagne[45].Dans le monde, le chiffre d'affaires de l'entreprise Chanel s'élève à 6,7 milliards d'euros pour l'année 2014. Selon, le magazine Capital, en 2016, celui de la France, représente 291 millions d'euros[46].Le défilé Chanel du 6 mars 2018 au Grand Palais suscite la polémique car le décor est constitué d'arbres coupés en forêt et importés sur le site.Au titre de la RSE, l'association France Nature Environnement dénonce cette pratique, en décalage complet avec les réels enjeux de protection de la nature et de l’environnement[47].Chanel répond dans un communiqué qu'il s'engage à replanter 100 nouveaux chênes dans la même forêt, et que les arbres ont été acquis dans le cadre d'un plan de coupe autorisé[48].En 2018, Chanel obtient un score de 3 % de transparence sur la traçabilité et sa politique sociale et environnementale au Fashion Transparency Index élaboré par Fashion Revolution (en), soit l'un des plus bas des 150 entreprises du textiles les plus importantes à l'échelle mondiale[49].En 2012 :

Chanel
<

Infos

Fondation date

1987

Founder

Headquarter

France

Town

Paris