Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Thomas Prescher Triple Axis Tourbillon Regulator

[table id =18] Un tourbillon à trois axes est extrêmement rare, une montre-bracelet tourbillon à trois axes plus encore. Enfin, le tourbillon volant Triple-Axis de Thomas Prescher n'est pas seulement extrêmement rare, il est absolument unique. Le Triple Axis Tourbillon Regulator de Thomas Prescher dispose d'une des complications la plus exclusive et difficile à réaliser, à cela s'ajoute le cadran en onyx naturelle qui contraste de la plus belle façon avec le boitier en or rose. Le régulateur mets en scène les heures avec les minutes et les secondes séparément dans leurs cadran respectifs, alors que le tourbillon constamment animé effectue sa rotation en une heure. Thomas Prescher possède à la fois une rare affinité et un talent certain pour les tourbillons compliqués: alors que ses camarades de classe mettaient en place des mouvements simples pour leur montre de fin d'apprentissage, Thomas Prescher a lui présenté un tourbillon semi-volant qui a confirmé sa position de leader. En 2003, il a présenté la première montre de poche a tourbillon volant double-axe. En voyant la montre de poche de Prescher, l'un de ses collègues a mentionné qu'il pensait qu'un tourbillon sur deux axes était impossible a réaliser dans l'espace restreint qu'offre une montre-bracelet. Prescher a non seulement atteint ce défi, mais plus encore il l'a dépasse en présentant un an plus tard une trilogie de montres bracelet tourbillon sur un seul axe, deux axes et trois axes. A un tel niveau de sophistication extrême en micro-mécanique et de miniaturisation, l'horlogerie cesse d'être uniquement du chronométrage et devient de l'art à l'état pur. Ou peut-être que l'on doit dire "arts", puisque nous avons à la fois la beauté sublime et statique d'un beau tableau dans des formes et des couleurs harmonieuses, ainsi que des mouvements gracieux du tourbillon à trois axes hypnotisant dans son apparente apesanteur dans l'espace. Pourquoi un tourbillon volant? Un tourbillon classique est soutenu par des ponts supérieurs et inférieurs qui font obstacle à une vision claire du tourbillon. Bien que beaucoup plus difficile à réaliser, Thomas Prescher a choisi de réaliser son tourbillon à trois axes totalement volant, avec une prise en charge par un seul côté qui influe que très peu sur la vision du tourbillon à trois axes. En plus de veiller à ce que rien ne diminue le plaisir de contempler le tourbillon dans toute sa beauté, le mécanisme complexe du tourbillon à trois axes est entraîné par deux engrenages coniques. Thomas Prescher a été le premier, et est toujours le seul horloger à utiliser ce système. Mecanisme à force constante Bien que le mécanisme de tourbillon à trois axes, qui comprend la roue d'échappement, l'ancre et le balancier spiral, soit extrêmement léger - que la plus petite vis soit inférieur à 1/1000e de gramme - il reste lourd par rapport à la quantité d'énergie disponible. Une des questions importantes concernant les tourbillons multi-axes est de pouvoir assurer un approvisionnement constant en énergie à l'échappement, le mécanisme qui régule le chronométrage. Pour résoudre ce problème, Thomas Prescher a ajouté un système à force constante à l'intérieur de la cage à tourbillon autour du premier axe. Ce système transmet de l'énergie directement à l'échappement six fois par seconde, c'est à dire à chaque rotation du balancier. Le système principal anime le tourbillon et recharge le système de force constante pour qu'il y ait toujours la puissance nécessaire à l'échappement. [table id =17]

Auteur
Anwar Korti