Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Swatch Group: Rapport semestriel 2009

  • Une performance hors pair comparée aux chiffres de la Fédération de l’industrie horlogère suisse, avec un chiffre d’affaires brut de CHF 2 480 mio pour le premier semestre 2009 (-15.3% comparé au chiffre record absolu réalisé au premier semestre 2008, corrigé des désinvestissements). • Progression continuelle des parts de marché dans tous les segments des montres et régions grâce à une stratégie de distribution de produits consistante, à des activités d’innovation intenses, au développement de nouveaux produits et au personnel hautement motivé. • Malgré le maintien d’intenses activités marketing et d’investissements en R&D ainsi qu’un engagement univoque pour la préservation des emplois, la marge opérationnelle reste élevée à 14.7% par rapport au chiffre d’affaires net, soit CHF 345 mio (21% ou CHF 593 mio par rapport au chiffre record du premier semestre 2008, correspondant à une diminution de 41.8%) dans un environnement économique exigeant. • Résultat net consolidé de CHF 301 mio ou 12.8% par rapport au chiffre d’affaires net (CHF 418 mio ou 14.8% au premier semestre 2008, soit une diminution du résultat net de 28%), aidé aussi par un résultat financier positif. • Amélioration substantielle du ratio de rotation des créances clients confirmant la forte demande pour les produits du Swatch Group. • Poursuite de l’extension ciblée et intense de la distribution au détail en prenant avantage des opportunités dans l’environnement économique actuel. • Le chiffre d’affaires et la marge opérationnelle réalisés en mai et juin montrent une tendance très positive par rapport aux premiers quatre mois de l’année courante, tendance qui est confirmée en juillet et qui se poursuivra dans les mois à venir malgré des annulations de commandes de composants par des horlogers tiers. Le premier semestre 2009 a été marqué par un environnement économique exigeant enregistrant un recul de la demande et de la confiance des consommateurs au niveau mondial. Le Swatch Group s’est montré beaucoup plus résistant à ce ralentissement que la plupart des acteurs de cette industrie, avec un chiffre d’affaires brut sur une base comparable en recul de seulement 15.3% à CHF 2 480 mio (corrigé des désinvestissements réalisés en 2008). Ce résultat est de loin supérieur aux chiffres à l’exportation du premier semestre 2009 publié par la Fédération de l’industrie horlogère suisse. Le Swatch Group bénéficie de sa présence internationale ainsi que de l’excellent positionnement de ses 19 marques mondialement connues et couvrant tous les segments de prix. Par ce facteur clé, le Groupe a pu augmenter ses parts de marché dans tous les segments des montres et régions. Contrairement à la période précédente, la résultante de la volatilité des taux de change n’a pas eu de répercussions significatives sur le chiffre d’affaires du Groupe (-0.1%). Dans l’environnement économique actuel, le Groupe poursuit l’extension de la distribution au détail en prenant avantage des opportunités intéressantes, ceci afin de consolider la présence des marques à long terme. Le résultat opérationnel a diminué de 41.8% à CHF 345 mio, ce qui représente une marge opérationnelle de 14.7% par rapport au chiffre d’affaires net, 21% pour le premier semestre 2008, ceci malgré le maintien d’intenses activités marketing et d’investissements en R&D ainsi qu’un engagement univoque pour la préservation des emplois. Le résultat net réalisé est de CHF 301 mio contre CHF 418 mio au premier semestre 2008. Cette diminution est moins importante qu’au niveau du résultat opérationnel grâce à une correction positive des marchés financiers, notamment lors du deuxième trimestre. Avec CHF 247 mio, le cash flow opérationnel s’approche du niveau de celui du premier semestre 2008 (CHF 268 mio). Perspectives   Le Groupe avec son portefeuille de marques unique et sa présence mondiale par son réseau de distribution, avec un niveau de capitaux propres et de liquidités très élevés, répétera sa performance hors pair dans cet environnement économique difficile et en sortira même renforcé. Le principal facteur de croissance pour les prochains mois sera le rétablissement du niveau des ventes dans la plupart des pays par la reprise de la demande, ceci résultant de l’affaiblissement de la récession. L’évolution positive des ventes au cours des deux à trois derniers mois, ainsi qu’une augmentation des enregistrements de commandes sont des indices d’une reprise. Cette tendance positive a été clairement confirmée en juillet 2009. Le déstockage au niveau des détaillants s’affaiblit et ces derniers commencent à placer de nouvelles commandes de volume habituel. Le lancement de nouveaux produits par Breguet et Tiffany, la nouvelle gamme Constellation d’Omega, les nouveaux mouvements pour Tissot et Swatch, ainsi que le développement de nouveaux produits dans pratiquement toutes les marques, permettront au Groupe d’augmenter son chiffre d’affaires. En résumé, ceci devrait permettre au Groupe de réaliser un chiffre d’affaires au second semestre 2009 comparable à celui réalisé en 2008, voire même avec une progression pour certaines marques importantes. Des mesures de réduction des coûts plus accentuées ont été appliquées où nécessaire, sans pour autant mettre en danger la stratégie de croissance continue à long terme. Les activités marketing sont maintenues au niveau de l’année passée. Par ailleurs, il est attendu une certaine stabilisation de la volatilité des taux de change avec un effet légèrement négatif sur le chiffre d’affaires d’ici la fin de l’année 2009. Avec un bilan solide et un niveau de trésorerie élevé, le Groupe se trouve certainement dans une position favorable pour saisir de potentielles opportunités. Au premier semestre 2009, le chiffre d’affaires brut du segment des montres a réalisé un recul de 16.4% à CHF 1 960 mio. Comparativement aux chiffres à l’exportation pour le premier semestre 2009 publiés par la Fédération de l’industrie horlogère suisse, qui montrent une diminution de 26.4% en valeur, les chiffres du Swatch Group, représenté par ses 19 marques dans tous les segments de prix, indiquent une performance hors pair par rapport à l’industrie et une progression continuelle des parts de marché. Tandis que de nombreux pays affichent un développement à un niveau sain et solide, certains marchés tels que les Etats-Unis, le Japon et l’Espagne ont souffert des conditions économiques difficiles. La présence du Groupe dans tous les segments de prix, son implantation géographique avantageuse ainsi que son dense réseau de distribution sont des facteurs clés de succès. Contrairement à l’année précédente, la résultante de la volatilité des taux de change n’a pas eu de répercussions significatives sur le chiffre d’affaires. Le segment a réalisé une marge opérationnelle de 15.4% par rapport au chiffre d’affaires net (comparé à 18.8% pour le premier semestre 2008). Dans cet environnement économique exigeant, le résultat réalisé constitue une performance hors pair. Dans l’ensemble, les activités marketing ont été maintenues à un niveau élevé. Encore plus que les années précédentes, le Groupe prête une attention toute particulière à la réduction des coûts et engagera les mesures nécessaires pour accroître sa rentabilité au second semestre de l’année. De plus, les ventes pour les mois de juin et juillet 2009, avec certaines marques importantes enregistrant des ventes au niveau des mêmes mois de 2008, confirment la tendance positive enregistrée depuis mai 2009, et l’augmentation constante des ventes devrait même permettre la réalisation de performances encore plus élevées. • Strong outperformance compared to Swiss Watch Federation export sales, with gross sales reaching CHF 2’480 million in the first six months of 2009 (–15.3% compared to an absolute record first half-year 2008, adjusted by divestments). • Further expansion of market shares in all watch segments and regions, due to consistent distribution and product strategy, strong innovation, new product development and highly motivated personnel. • Despite very strong ongoing marketing activities and high R&D investments as well as the clear commitment to preserve jobs for its employees, still high operating profit margin of 14.7% of net sales or CHF 345 million (21% or CHF 593 million in the record first half-year 2008, representing a decrease in operating profit of 41.8%) in a challenging economic environment. • Consolidated net income of CHF 301 million or 12.8% of net sales (CHF 418 million and 14.8% in the first half of 2008, a decrease in net income of 28%) thanks also to a positive financial result. • Substantial improvements in accounts receivable days outstanding confirm strong demand for Swatch Group products. • Ongoing selective and strong expansion of retail and distribution activities, taking advantage of opportunities in the current challenging economic environment. • Sales and operating margin achieved in May and June compared to the first four months of the current year show a very positive trend, which is confirmed in July and will continue in the months to come despite order cancellations for components from third-party watchmakers. The first half of 2009 was marked by a very challenging economic environment with a drop in demand and a declining consumer confidence worldwide. The Swatch Group was much more resistent to this negative development than most of the industry, with gross sales decreasing on a comparable basis (excluding the two divestments made in 2008) by only 15.3% to CHF 2’480 million. This result is by far better than the export figures for the first half-year 2009 published by the Swiss Watch Federation. The Swatch Group is benefitting from its worldwide presence and the excellent positioning of its 19 internationally known brands in all price categories. This success factor has enabled the Group once more to increase market shares in all watch segments and regions. Unlike in the previous period, the global effects of the volatility of foreign currencies did not have a material impact on Group sales (–0.1%). In the current economic environment, the Group is continuing to take advantage of interesting opportunities in the retail and distribution activities in order to consolidate brand presence over the long term. Operating profit declined by 41.8% to CHF 345 million. This represents an operating profit margin of 14.7% of net sales, compared to 21% in the first half-year 2008, despite very strong ongoing marketing activities and high R&D investments as well as the clear commitment to preserve jobs for its employees. Net income realized is CHF 301 million, compared to CHF 418 million in the first half of 2008. The decrease was less important than on operating profit level, thanks to the positive correction on the financial markets mainly in the second quarter. With CHF 247 million, the operating cash flow was almost at the same level as in the first semester 2008 (CHF 268 million). Outlook The Group’s unique brand portfolio and worldwide presence in distribution, combined with its solid equity and liquidity base, will enable the Group to largely overcome the difficult economic conditions and to emerge from them even stronger. A main growth driver in the coming months will continue to be the improving sales in most of the countries where demand should pick up with the anticipated weakening of the recession. The sales development in the last two to three months as well as current order entries show signs of recovery. This positive trend has been clearly confirmed in July 2009. Retailer destocking is about to slow down, and they start again to re-order at a normal level. New product launches from Breguet, Tiffany, Omega’s new Constellation line, the new mechanical movements for Tissot and Swatch as well as new product development in practically all brands will further improve Group sales. Overall this should enable the Group to realize sales in the second half-year 2009 comparable to or for several important brands even better than the last six months of 2008. Stronger cost reduction measures have been applied where necessary, without harming the Group’s long-term strategy of continued growth. Marketing activities will remain at a similar level as last year. Foreign currencies are expected to remain stable, with a slight negative impact on sales until the end of 2009. With the strong balance sheet as well as the healthy cash position, the Group certainly is in a favorable situation to seize opportunities when available. In the first half of 2009 gross sales for the Watch segment decreased by 16.4% to CHF 1 960 million. Compared to the export figures for the first six months of 2009 published by the Swiss Watch Federation, showing a drop of 26.4% in value, this indicates that the Swatch Group with its 19 brands in all price categories has been able to strongly outperform the industry and to gain market shares. While the development in many countries remains at a sound and solid level, markets such as the United States, Japan and Spain suffered from the difficult economic environment. The Group’s presence in all price segments, the favorable geographical mix and the strong distribution network proved to be key advantages. Unlike in the previous year, foreign currencies overall did not have any substantial impact on sales. The segment realized an operating margin of 15.4% of net sales (compared to 18.8% in the first half of 2008). Given the challenging circumstances, this achievement demonstrates a strong outperformance. Generally, marketing activities were kept at a high level. The Group is more than ever very cost conscious and will take the necessary measures to increase its profitability in the second half of the year. Furthermore, the figures for the months of June and July 2009, with several important brands at about the same level of the comparative months in 2008, confirm the positive trend recorded since May 2009, and the steady improvement in sales will permit even higher performances.

Auteur
Anwar Korti