Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

SIHH 2011: Audemars Piguet Double Fuseau Horaire Jules Audemars

En 2011, Audemars Piguet a totalement revu les fondamentaux de la collection Jules Audemars, ses automatiques simples et ses automatiques avec date, mais aussi son quantième à phases de lune et son double fuseau horaire. Le Double fuseau horaire Jules Audemars se décline en trois interprétations : l’or rose avec cadran argenté ou noir et l’or gris associé à un cadran argenté. Toutes trois arborent un boîtier rond, une lunette profilée et leur cadran offre une parfaite lisibilité des indications de la date, de la réserve de marche et du compteur du second fuseau horaire qui s’accompagne de l’affichage jour nuit. Toutes trois manifestent une forme d’effacement tout en dégageant leurs volumes, fins et pourtant si charnels. Elles créent une émotion authentique, celle des objets qui sont amenés à durer. En somme, le Double fuseau horaire Jules Audemars est doté de ce je-ne-sais-quoi, qui n’est autre que l’élégance naturelle des classiques. Une région, une culture: une collection Les pièces de la collection Jules Audemars, ce sont les racines d’Audemars Piguet. Cette collection raconte l’histoire d’un lieu et d’hommes d’exception. Le lieu, c’est la vallée de Joux. Les hommes sont parmi ceux qui ont su faire grandir la Haute Horlogerie dans cette région si reculée. Bien avant que les garde-temps de cette vallée ne soient exportés aux quatre coins du monde, tout était déjà en place. Dès le milieu du XVIIIe siècle, en plus du labeur paysan qui se pratiquait durant l’été, les habitants se vouaient à la construction de mouvements. Ils passaient leurs longs et rigoureux hivers à l’établi pour honorer les commandes de maisons genevoises. Ils en vinrent ensuite à fabriquer leurs propres mouvements et bientôt la montre tout entière. Les plus hardis d’entre eux fondèrent des manufactures. C’est bien cela : les hommes de la Vallée avaient acquis la capacité de mener à bien tout le processus, de la conception à la réalisation, selon des techniques artisanales. Ce doigté, ce savoir-faire manuel s’est transmis, de génération en génération. Aujourd’hui, il s’accompagne des progrès de la technologie et d’une échelle de production semi-industrielle. La montre n’en demeure pas moins porteuse d’un enracinement et d’une culture. Jules Audemars et Edward Piguet s’associèrent en 1875 et donnèrent naissance à la manufacture Audemars Piguet. Tous deux horlogers, ils maîtrisaient le métier qu’ils avaient appris, qu’ils chérissaient et perfectionnaient sans cesse. Forts de leurs connaissances, ils firent œuvre de pionniers et relevèrent un défi : celui de fabriquer la montre dans son ensemble sous un seul et même toit. Depuis lors, cette société n’a jamais cessé son activité et elle est restée aux mains des familles qui l’avaient fondée. La collection Jules Audemars rend hommage à cette entreprise en portant le nom de l’un des fondateurs. Elle raconte cette part de mémoire, avec une profonde conscience de son héritage mais sans nostalgie. Elle réinterprète le passé avec les yeux d’aujourd’hui. Sa recherche se concentre sur la simplicité : elle refuse le superflu, le décoratif et l’affecté. La simplicité est ce qui fait son élégance, mais aussi sa modernité. Deux fuseaux, un seul grand classique Le boîtier rond est un archétype qui tend à nous faire oublier que le cercle est la forme parfaite par excellence. En optant pour une lunette très fine, le Double fuseau horaire Jules Audemars en révèle toute la pureté. Le boîtier paraît dès lors léger, presque aérien. La finesse de la lunette permet également une ouverture maximale sur le cadran dont l’exécution est très méticuleuse. Argenté ou noir, sa finition est délicatement satinée. Les compteurs de la date et du second fuseau horaire sont entourés d’un filet poli qui rehausse leur décoration intérieure azurée. Dans cet ensemble, les index bâton imposent leur sobriété, leur justesse et leur caractère. Le cadran assure en outre une lisibilité des plus agréables. La date se déchiffre sur le compteur situé à 2 heures, la réserve de marche sur l’arc de cercle placé sur la gauche du cadran et le second fuseau horaire à 6 heures. Lors de ses déplacements, le voyageur n’aura qu’à régler le fuseau additionnel sur l’heure de sa destination. Il sera ainsi dispensé de calculer le décalage horaire pendant tout son séjour, sans pour autant perdre de vue l’heure qu’il est chez lui. L’affichage jour nuit, lisible à 7 heures, lui évitera en outre de contacter un correspondant lointain en plein sommeil. Cette complication, qui permet de connaître l’heure locale de deux fuseaux horaires simultanément, s’avère très utile, en particulier depuis que le monde se parcourt à grande vitesse et que les hommes d’affaires changent de continent avec une facilité déconcertante. Mais si cet homme pressé songe, ne serait-ce qu’un instant, par exemple à l’occasion d’une brève escale dans un aéroport, au fait que ces affichages sont commandés par un seul et même mouvement, il retrouvera sans doute la magie du voyage. Alors, il se souviendra aussi de la beauté qui se dissimule sous le cadran, dans le minutieux travail de l’horloger qui a patiemment assemblé et décoré le mouvement. Tous les ponts sont anglés, polis et ornés de côtes de Genève  et la platine est perlée. Autant d’attentions qui ne sont visibles que lorsque le boîtier est ouvert. Mais c’est précisément là, dans l’infime, dans ce que l’on ne voit pas ou que l’on devine à peine, que se cache l’esprit horloger. Détails Techniques

  • Références:
    • 26380OR.OO.D002CR.01
      • Boîtier en or rose 18 carats, cadran noir, bracelet noir
    • 26380OR.OO.D088CR.01
      • Boîtier en or rose 18 carats, cadran argenté, bracelet brun
    • 26380BC.OO.D002CR.01
      • Boîtier en or gris 18 carats, cadran argenté, bracelet noir
  • Mouvement
    • Calibre : 2329/2846 à remontage automatique
    • Diamètre total : 29,92 mm (13 ¼ lignes)
    • Diamètre d’encageage : 26,00 mm
    • Epaisseur : 4,9 mm
    • 33 rubis
    • 261 composants
    • Réserve de marche 38 heures
    • Cadence du balancier : 28’800 alternances par heure (4 Hz)
    • Finition: décoration de tous les composants; anglage, perlage sur la platine et côtes de Genève sur les ponts
  • Boîtiers
    • Or rose 18 carats ou en or gris 18 carats
    • Diamètre : 41 mm
    • Epaisseur : 9,25 mm
    • Etanchéité : 20 m
  • Cadrans
    • Argenté ou noir avec index appliques en or rose
    • Aiguilles heures et minutes en or rose
  • Bracelets
    • Cousu main en crocodile noir ou brun à « grande écaille carrée » avec boucle déployante AP en or rose 18 carats ou en or gris 18 carats
  • Fonctions
    • Heures et minutes
    • Date
    • Second fuseau horaire avec affichage jour nuit
    • Indication de la réserve de marche

Auteur
Anwar Korti