Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Robert&Fils 1630: l'héritage du temps

[team title="Anwar Korti" subtitle="Directeur de la rédaction" url="" image="/uploads/484858_10152156132007552_1134672128_n.jpg"]Anwar Korti, directeur du site Tendance Horlogerie, est avant tout un passionné d'horlogerie. Plongé dans l'univers des montres dès son enfance, c'est à l'adolescence que le virus horloger s'est manifesté. Fervent admirateur de l'artisanat d'art, il s'est reconnu dans les valeurs traditionnelles et humaines que véhicule continuellement l'horlogerie depuis plusieurs siècles.[/team] La tradition est indissociable de l'horlogerie. Elle se définit généralement par la transmission de valeurs, de coutumes et de savoir de génération en génération, devenant finalement un héritage. Par cet aspect la tradition est intimement liée à l'héritage familial. Or les grandes histoires horlogères sont avant tout des sagas familiales. Parmi ces noms celui de Robert s'illustre dans le milieu horloger depuis 400 ans. Le mérite ne réside pas seulement dans la longévité de cette maison horlogère, mais surtout dans la maitrise du savoir-faire techniques et artistiques accumulés durant tous ces siècles. L'histoire horlogère de la famille Robert remonte au XVIIème siècle et l'on en retrouve les traces dès 1630 en la personne d'Abram Robert, un notaire mais surtout horloger qui fut chargé de contrôler la première horloge du clocher du Locle, construite par Abraham Perret-dit-Tornare des Convers. Parmi les célèbres aïeuls de la famille on retrouve Josué Robert, né en 1691, qui grava son nom dans l'histoire en étant appointé horloger du roi de Prusse en 1725. Il est également le fondateur de la maison J.Robert&Fils. Un siècle plus tard en 1825 Jacob-Robert Tissot prend la tête de la première fabrique suisse d'ébauches, la Fabrique d’ébauches de Fontainemelon, qui devient sous sa direction Robert & Cie. À sa mort la fabrique fut reprise par ses neveux pour devenir la Société Anonyme «Fabrique d’horlogerie de Fontainemelon». Elle figure parmi les sociétés à l'origine de la célèbre manufacture ETA SA et restera sous la direction de la famille jusqu'en 1981. [caption id="attachment_8976" align="aligncenter" width="600"] Brevet d'horloger du Roy, donné à Josué Robert en 1725[/caption] C'est avec cet incroyable héritage que Gilles Robert décide en 2002 de relancer l'affaire familiale en créant la maison Robert&Fils 1630. L'héritage ne concerne pas seulement le patronyme mais également les calibres « Robert & Cie » qui, une fois restaurés à la main, vont servir de base pour les créations de la maison horlogère. Des créations uniques dont l'ADN réside dans un travail purement artisanal loin des sentiers du marketing horloger moderne. Parmi ce savoir faire on retrouve deux spécialités, les cadrans émail grand feu et la gravure qui confèrent un caractère exceptionnel à chaque garde temps réalisé par la maison Robert&Fils. L'art de l'émaillage au sein de la famille n'est pas nouveau, Abraham Robert, d'abord horloger, était déjà reconnu comme étant un des plus habile peintre en émail de la région de Neuchâtel au milieu du XVIIIème siècle. [caption id="attachment_8984" align="aligncenter" width="600"] À droite Monsieur Gilles Robert fondateur de Robert&Fils 1630, à gauche Monsieur Anwar Korti le directeur de la rédaction[/caption] C'est également sur le travail du peintre Léopold Robert, un autre personnage familial historique, que s'est appuyé Gilles Robert pour ancrer la légitimité artistique de la maison horlogère Robert&Fils 1630. Cette légitimité se traduit par la collection Léopold Robert en hommage au peintre du XIXème siècle. La collection reproduit des œuvres du peintre sur des cadrans utilisant la technique de l'émail grand feu. Grâce à cette technique « Les Musiciens », « L'Idylle », « La jeune Fille et le Pêcheur » ou encore « Le Repos du Brigand » sont figés pour l'éternité sur les cadrans de ces garde-temps exceptionnels. Au vue de la difficulté technique pour obtenir la teinte désirée, le résultat prend des allures de miracle tant la ressemblance est parfaite. Collection Léopold Robert [caption id="attachment_8980" align="alignleft" width="170"] Robert&Fils 1630 Les Musiciens[/caption] [caption id="attachment_8981" align="alignleft" width="170"] Robert&Fils 1630 L'Idylle[/caption] [caption id="attachment_8982" align="alignleft" width="170"] Robert&Fils 1630 Le Repos du Brigand[/caption] Clairement adressée aux collectionneurs avisés et amoureux de pièces rares, la maison Robert&Fils 1630 se focalise uniquement sur une horlogerie traditionnelle d'art. L'avantage majeur de cette horlogerie de niche c'est  l'assurance d'un garde temps unique et la possibilité d'obtenir un service de personnalisation. Généalogie de la famille Robert

Auteur
Anwar Korti