Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Richard Mille RM 028 PVD brun

Richard Mille propose pour l’été la montre RM 028 en PVD brun, une nouvelle version de la célèbre montre de plongée qui avait été présentée en 2010. Comme le modèle original et les versions titane, titane DLC, qui l’ont précédé, la RM 028 PVD brun reprend des caractéristiques techniques telles que le mouvement squeletté à remontage automatique, le rotor à géométrie variable ou encore le balancier à inertie variable. A noter également son boitier tripartite en titane grade 5 qui garantit une étanchéité de 30 atmosphères (300 mètres) requise pour les montres de plongée, selon la norme ISO 6425. Quant à sa lunette tournante, constituée de trois parties assemblées par 22 vis pour un ajustement parfait, elle répond, elle aussi, à la norme ISO 6425 en ne tournant que dans un seul sens pour éviter toute erreur dans le calcul des temps de plongée. Cette pièce d’exception se distingue aussi par son style inimitable. Ainsi, les chiffres des minutes sont orange tout comme la couronne vissée et le bracelet en caoutchouc. Seuls les chiffres du premier quart d’heure sont de couleur bleue. La carrure et le fond ont bénéficié d’un traitement PVD brun et d’une finition satinée. Enfin, la lunette tournante, elle aussi traitée PVD brun, est microbillée. La RM 028 est une pièce extrêmement technique, performante, sans concession qui bénéficie du meilleur de la tradition de la très Haute Horlogerie avec des finitions à la main. La montre RM 028 PVD brun sera disponible dans les points de vente Richard Mille et dans les boutiques de la marque. DÉTAILS TECHNIQUES Calibre RMAS7 : Mouvement squeletté à remontage automatique avec heures, minutes, secondes au centre, quantième, rotor à géométrie variable Diamètre : 47.00 mm x 14.60 mm (au plus épais) Platine et ponts en titane, sablé humide, traité PVD Pivots brunis Moulures polies au diamant du côté pont Pignons avec piqûres Roues biseautées, sablées et rhodiées

Auteur
Anwar Korti