Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Richard Mille: RM 019 Tourbillon "Noeud Celtique"

En 2009, la collection femme de Richard Mille s’enrichit d’une montre très attendue : la montre tourbillon RM 019 « Noeud Celtique ». Le regard est immédiatement attiré par la caractéristique la plus étonnante de cette nouvelle création, le nœud celtique en diamants, entrelacé dans le mouvement et qui relie dans un cycle sans fin le barillet, l’indicateur de réserve de marche et le tourbillon. Les aiguilles des heures et des minutes sont disposées asymétriquement au sein des lignes entremêlées de ce motif aux formes fascinantes. Le noeud celtique, dont les plus anciennes apparitions remontent au 5ème siècle, constitue sans conteste l’œuvre d’art la plus emblématique de la civilisation celte. Egalement connu sous les noms de noeud mystique ou de noeud infini, ce symbole suggère que l’existence ne connaît ni début ni fin et nous rappelle ainsi la nature intemporelle de l’esprit. Par sa progression fluide et continue, le noeud celtique évoque la vie qui ne s’interrompt jamais. Il est à la fois un emblème de longévité et du cycle toujours recommencé de l’existence. Transposé dans le domaine de la haute horlogerie, ce nœud celtique s’inscrit dans une nouvelle relation avec la substance intemporelle du temps. La platine de la montre est en onyx noir, une variété de calcédoine qui appartient à la famille des quartz cryptocristallins et qui se compose de dioxyde de silicium (SiO2). Les spécimens d’onyx en bandes parallèles rectilignes noires et blanches font partie de la famille des agates alors que les pierres entièrement noires sont communément appelées onyx noirs. Cette gemme est réputée pour capter les énergies négatives et pour apporter une grande stabilité émotionnelle à la personne qui la porte. L’onyx noir est ainsi considéré comme une pierre qui protège des pensées négatives et qui apporte équilibre et inspiration. Pour ajouter une touche supplémentaire de raffinement visuel, le contre-pivot du pont de tourbillon sur la platine en onyx est également gravé d’un nœud celtique en forme de triquetra. Fidèle à l’esprit technique de toutes les montres Richard Mille, la RM 019 possède un indicateur inédit de réserve de marche fondé sur un système d’engrenage différentiel, directement relié au barillet. Par l’entremise d’une ligne rouge gravée sur sa surface, le pivotement du barillet permet de constater d’un simple coup d’œil l’état de la réserve de marche et l’éventuelle nécessité de remonter la montre. La RM 019 « Noeud Celtique » pour femme est disponible avec un boîtier en or rouge ou blanc 18 carats, rehaussé d’une couronne avec collier en Alcryn au dessin exclusif.

Auteur
Anwar Korti