Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Parmigiani Fleurier Tondagraphe Tourbillon

[textmarker color="C24000"]S’ajoutant à la collection Haute Horlogerie de Parmigiani Fleurier en 2009, le Tondagraphe célébrait deux nouveautés majeures : une grande complication alliant un chrononographe et un tourbillon à six heures, présentée dans un élégant boitier en or blanc, typique de la marque fleurisanne.[/textmarker] Fort de son succès, Parmigiani Fleurier réédite ce modèle en deux éditions limitées à dix exemplaires et propose en 2013 une nouvelle version en ligne avec son temps. Alliant la beauté hypnotique du tourbillon à la fonction technique du chronographe, ce modèle est animé par un calibre manufacture qui offre une réserve de marche de 72 heures. [double_paragraph][block]Le mouvement PF 354 comporte 295 composants et reflète le niveau d’excellence que la main de l’artisan doit posséder sans faillir. La précision et l’esthétique de l’ensemble sont le fruit de tout le savoir-faire de la manufacture. Alors que l’anglage des deux ponts du tourbillon demande à lui seul 20 heures de travail pour atteindre la qualité de finition requise, la cage demandera près de 40 heures. Si le tourbillon est la complication horlogère qui demande la plus grande maitrise, sa mécanique personnifie parfaitement le temps. Se détachant parfaitement du cadran à 6 heures, la cage qui enferme l’organe réglant tourne sur elle-même à raison d’un tour par minute: le cœur de la montre semble ainsi battre et donner vie à l’ensemble. Les principales évolutions esthétiques de ce modèle sont surtout présentes dans le style du cadran, qui apporte un nouvel équilibre. S’il a conservé son organisation et son jeu de matière original, on dénote une volonté de clarté et de retour à l’essentiel.  [/block][block]L’apparition de nouveaux chiffres Parmigiani sobres et élégants offrent une lecture facile alors que les deux compteurs des secondes et des minutes du chronomètre se font face au centre du cadran. A 12 heures, la réserve de marche garde ce même esprit et fait écho aux décorations du tourbillon. On pourra admirer le travail d’anglage de son pont, ainsi que le perlage du barillet. Fidèle à ses codes et à son travail de finition, l’ensemble de ces fonctions est mis en valeur par un cadran azuré circulaire qui apporte dynamisme et fraicheur. Le Tondagraphe se décline en deux versions, l’une avec un cadran noir et l’autre avec un cadran blanc. Ce modèle vient compléter les nouveaux visages contemporains que Parmigiani Fleurier désire offrir à la Haute Horlogerie. [/block] [/double_paragraph]

Auteur
Anwar Korti