Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

MB&F Horological Machine No1 – Black et RS

[caption id="attachment_230" align="alignleft" width="240" caption="Horological Machine No1 – Black et RS"][/caption] En 2006, MB&F a présenté la Horological Machine No1 (HM1): une montre-bracelet hors normes qui a simultanément imposé MB&F et surpris le monde par la présentation d’un concept radical de garde-temps conçus comme des sculptures cinétiques en trois dimensions. Pour marquer dignement la fin de ce modèle emblématique, MB&F a réalisé deux étonnantes variations finales, chacune dans une édition strictement limitée de dix pièces : la HM1-Black et la HM1-RS. La HM1-Black offre des contrastes d’un raffinement absolu avec son boîtier en or gris enveloppé d’un voile au noir intense. Cette tonalité sombre, qui attire immanquablement les regards, compose le cadre idéal pour mettre en valeur l’éclat de lumière qui surgit du cadran. La cage de tourbillon noircie permet à l’œil de pénétrer dans les profondeurs du mouvement alors que le bleu intense des deux aiguilles et du rotor en or massif illumine d’une tache de couleur vive une superbe composition qui se décline sur deux tons. La HM1-RS se présente dans un habillage en or rouge afin de mettre en valeur son boîtier tridimensionnel d’inspiration architecturale amoureusement sculpté. Un étonnant cadran transparent dévoile quant à lui la partie supérieure d’un mouvement aux exceptionnelles finitions. Ce cadran exerce une véritable fascination car son apparence change selon l’angle de vue, en passant d’une transparence totale à la haute réflexion d’un miroir impénétrable, dans une incessante alternance ludique, entre bravade et dérobade. Les deux modèles HM1-Black et HM1-RS possèdent les fonctions heures et minutes sur des cadrans séparés, un tourbillon central surélevé, sept jours de réserve de marche, quatre barillets et un remontage à la fois automatique et manuel. La lecture des heures et minutes s’effectue par l’intermédiaire de ponts en saphir qui surplombent des chiffres en applique découpés au laser. Un disque rotatif indique la réserve de marche de sept jours sur le cadran de droite. Un bracelet extra-large, agrémenté d'une boucle déployante harmonisée au matériau de la boîte, complète ce garde-temps. Le terme d'exclusivité ne rend guère justice à une édition extrêmement limitée de 10 pièces. In 2006, MB&F presented Horological Machine No1 (HM1): a groundbreaking wristwatch that both launched MB&F and introduced the world to the then radical concept of three-dimensional kinetic sculpture as timekeeping machines. To pay homage to the end of this pivotal model, MB&F have crafted two final stunning variations, each in a very limited series of only ten pieces: HM1-Black and HM1-RS. HM1-Black offers the ultimate in contrasts with its white gold case shrouded by a veil of coal-black. The subdued dark, though eye-catching in itself, offers the perfect foil for the burst of light that radiates from the dial. The blackened tourbillon cage allows the eye to glide past deep into the movement, while the bright blue of both the hands and the solid gold rotor provides a brilliant splash of colour in an otherwise two-tone landscape. HM1-RS features a red gold case that highlights the architecturally inspired and artistically sculptured three-dimensional case, and an intriguing transparent dial allows visual access to the top of the meticulously finished movement. The dial is ‘intriguing’ because, depending on the angle of view, it can change from being completely transparent to acting as a highly reflective now-you-see-it-now-you-don’t mirror. Both HM1-Black and HM1-RS feature hours and minutes on separate dials, a raised central one-minute tourbillon, a seven-day power reserve, four mainspring barrels and both automatic and manual winding. The hours and minutes are indicated on their respective etched-sapphire bridges augmented by precision laser-cut applied numerals, and a rotating disk indicates the seven-day power reserve on the right-hand dial. An extra-wide custom tapered strap, complemented by a bespoke buckle, completes the timepiece. Exclusive is hardly the right word for these two extremely limited editions of just 10 pieces each.  

Auteur
Anwar Korti