Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Linde Werdelin SpidoLite II

La maison danoise Linde Werdelin continue d'étoffer sa gamme en donnant naissance une version de la Spidolite inspirée du boitier de la Spidospeed tout en introduisant une grande nouveautée: la petite seconde. Généralement réservée au modèles classiques elle est ici accompagnée d'un quantième le tout interprété dans un design évidé que ce soit pour le boitier ou pour le cadran. C'est une surprenante interprétation à laquelle on n'aurait pas pu s'attendre connaissant l'engouement de la maison pour le sport ainsi que sa dernière création le chronographe Spidospeed qui a ancré définitivement et en toute légitimité la marque dans le secteur des montres sportives. Une question se pose donc: pourquoi une petite seconde? Pour le plaisir de surprendre surement ou est-ce une façon de nous prouver encore que Linde Werdelin veut suivre son propre chemin dans l'univers horloger sans tomber dans les clichés qu'il y règne. Le modèle est une fois de plus accompagné d'un mouvement Concepto bien que sur une fonction plus classique nous aurions pu nous attendre à mouvement Frederic Piguet, comme ce fut le cas sur le modèle Oktopus ou encore un mouvement Svend Andersen comme la précédente version la Spidolite. Cela semble prédire un long partenariat entre les deux maisons et nous sommes tenter de dire que le prochain modèle fera entrer la maison dans l'univers des complications... Messieurs Linde et Werdelin serait-ce un tourbillon la prochaine étape?  

Auteur
Anwar Korti