Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Le document le plus important concernant Breguet a refait surface

L'histoire de Breguet et sa philosophie. Breguet, Paris, écrit entre 1818 et 1823 Il s'agit d'un remarquable manuscrit de 24 pages, avec un plan dans lequel Breguet décrit ce qu'il estimait être les plus importantes découvertes horlogères, où l'on retrouve également des informations concernant Graham et Leroy. Breguet continue ensuite avec les aspects historiques de sa société, l'histoire de différents calibres en commençant par l'histoire des montres à une seule aiguille (souscriptions), les répétitions, montres forme inhabituelle, perpétuelles, Pendule Sympathique, etc.. Il écrit aussi sur ses chronomètres marine ainsi que de leurs philosophie. Il y mentionne l'invention de son spiral. Puis il poursuit avec une explication de ses différents styles de boitiers et de cadrans, puis les listes de ses inventions et des améliorations. Il écrit enfin sur la précision de ses montres. On y lit pour la première fois Breguet mentionner le mot «isochronismes» et décrire le "pourquoi du comment" du tourbillon. DIMENSIONS: 35 cm x 23 cm ESTIMATION: CHF 40,000 - 80,000 La montre simple à Une aiguille et les répétitions Breguet, Paris, écrit entre 1818 et 1823 Il s'agit du manuscrit original dans lequel Breguet décrit ce qu'il appelle "la montre à une seule aiguille", et que nous appelons la "souscription". Ce manuscrit de 64 page est précédée d'une note sur un coin papier, peut-être écrit par la police française ou par la main juge,  expliquant l'origine de ces pages. Le manuscrit est divisé en quatre parties: • De la montre simple à Une aiguille Ici Breguet décrit l'approche et les principes de son modèle de "souscription". • De l'échappement à cyllindre en rubis, dans la montre simple, à une aiguille Breguet donne des détails sur son fameux échappement à cylindre en rubis. Il analyse les différences entre cette échappement et la technologie de Graham, ainsi que le détail des matériaux et sa construction. • De la répétition par le tact Il y décrit l'origine de son invention la montre dite à tact, la compare ensuite aux montres à répétitions et décrit le mécanisme de de "La Montre à Tact" en détail. • Cadrature pour "Trois vis à répétition" Un chapitre important qui traite de son nouveau type de mécanisme à répétition qu'il a destiné à ses nouveaux calibres. Breguet énumère les avantages de ce système ainsi que sa description technique . Il explique aussi pourquoi il l'appelait «répétition à trois vis". DIMENSIONS: 31 x 20 cm ESTIMATION: CHF 40,000 – 80,000 La montre de Souscription et les mécanismes de répétitions Breguet, Paris, écrits entre 1818 et 1823 Il s'agit du manuscrit final où Breguet décrit ses montres de souscription, de leurs prémices, d'un point de vue historique, ainsi que d'une description technique détaillée Le manuscrit de 92 pages est divisé en quatre parties: • De la montre simple à Une aiguille Breguet décrit l'approche et les principes de la montre seule main, qu'on appelle aujourd'hui la souscription. • De l'échappement à cylindre en rubis,dans la montre simple, à une aiguille Breguet développe en détail sur son échappement à cylindre fameux rubis et analyse les différences entre cet échappement et la construction Graham. • De la répétition par le tact Il développe ici sur l'origine de son invention du tact "à Montrésor et la compare aux montres de redoublement et décrit le mécanisme de ses montres à tact Montre. • Cadrature pour "Trois vis à répétition" Un chapitre important de traiter avec son nouveau type de mécanisme de répéter qu'il a inventé pour ses montres nouveau calibre. DIMENSIONS: 35 cm x 23 cm ESTIMATION: CHF 40,000 – 80,000 LES PERPETUELLES ET LEURS REPETITIONS Breguet, Paris, écrit entre1818 et 1823 Dans ce manuscrit de 28 pages, traite des montres Breguet perpétuelles et donne une description détaillée du principe de son nouveau système à répétition qu'il a inventé dans le but de l'employer dans ses montres perpétuelle. Le manuscrit aborde les différences entre le système de répétition pour les montres perpétuelles simples et notamment du système d'activation tout-ou-rien. C'est le travail fondamental sur la répétition minute de Breguet que l'on retrouve dans toutes ses futures montres perpétuelles. DIMENSIONS: 35 cm x 23 cm ESTIMATION: CHF 40,000 – 80,000 EQUATION DU TEMPS, CALENDRIES ET TOURBILLONS Breguet, Paris, écrit entre 1818 et 1823 Un manuscrit de 52 pages dans lequel Breguet décrit son calendrier et ses pendules et montre à équation du temps, on y trouve des détails très précis décrivant leurs variations et les mécanismes. On y trouve également un essai sur les tourbillons. Dans la seconde partie Breguet mentionne qu'il a soumis au moins deux pièces à l'Observatoire de Paris pour des tests. Pour la première fois, il mentionne Montre à longitudes. Il compare certaines de ses montres aux montres provenant d'autres établissements et y effectue une comparaison des prix. Il décrit également son mécanisme à heure sautante. C'est une partie de l'Horlogerie à usage civil et se compose des chapitres suivants: • Des Quantièmes, simples, annuels, Bissextiles, avec l'indication des noms des mois des jours de la semaine, de l'âge et des phases de la lune, & c. Breguet commence son manuscrit par les systèmes anciens, les calendriers simples et explique pourquoi a-t-il opté pour le nouveau système. Il parle de calendriers annuels,l'équation du temps et donne beaucoup de détails au sujet de ses mécanismes. Il inclue également un essai sur les tourbillons et l'histoire d'un tourbillon qu'il a commencé en 1802 et achevé en 1813. Breguet présente le calendrier perpétuel et décrit en détail un calendrier annuel avec ses solutions pour afficher les 30ème, 31ème et 28ème jours. Il donnera des précisions concernant le calendrier perpétuel comprenant les années bissextiles. • Des Différentes Sortes de Quantièmes; du quantième annuel et du quantième bissextile, avec l'équation, l'indication des mois et des jours de la semaine, quantième lunaire et phases de la lune, & c. Breguet continue ensuite avec ses calendriers et des mécanismes d'équation du temps et se concentre sur leurs différences. • D'un quantième annuel, avec équation exécuter Dans une montre, pour M. de Sommariva Breguet décrit dans ce chapitre, une magnifique montre qui a été commandé par M. de Sommariva. La montre inclut un calendrier annuel, une équation du temps, avec un chronomètre échappement de détente à ressort . Il décrit également la célèbre horloge à tourbillon vendu à M. Sommariva, l'horloge qui plus tard a été détruit dans l'incendie du palais des Sommariva. Il la décrit comme étant la montre la plus compliquée encore existante qui n'est jamais été faite avant 1813. Dans la dernière partie de ce chapitre décrit une autre importante montre Breguet avec un cadran de chaque côté, une équation du temps et un calendrier perpétuel vendu aux duc de Praslin. • Du quantième semaine des jours du mois et de la semaine Breguet développe ici sur les types de cadrans qu'il préfère pour ses calendriers simple et y présente ses solutions. Étonnamment, il décrit aussi son mécanisme d'heures sautante qui existe dans la plupart de ses répétitions de haute qualité. Il écrit aussi sur ses cadrans spéciaux. DIMENSIONS: 35 cm x 23 cm ESTIMATION: CHF 40,000 – 80,000 HORLOGERIE DE MARINE Breguet, Paris, écrit entre 1818 et 1823 Des Marines Horologes Des horologes marines, des montres à longitudes, & c. Réflexions Préliminaires Breguet débute ce manuscrit de 32 pages, en montrant l'importance de l'horlogerie marine. On y retrouve de nombreuses corrections faites par sa propre main. Il décrit les problèmes auquels un horlogers de la marine doit faire face et des précisions sur sa vision pour régler le problème de la longitude sur principes simples et différents. Il  poursuit par une description de sa vision et donne des détails techniques sur la construction de ses chronomètres de marine. Il décrit les problèmes de l'oxydation auquelles toutes les montres marines sont soumises en haute mer, les problèmes de qualité de l'huile, la compensation de température, et d'autres. Il y dévoile ses secrets pour garder un échappement à force constante, et sur l'utilisation d'une fusée par rapport à un système à deux barillets. Il ya aussi un dessin et une explication de son échappement naturel dessinée par la main de Breguet. DIMENSIONS: 35 cm x 23 cm ESTIMATION: CHF 40,000 – 80,000 Chronomètres de marine, Montres à longitude, spiral Breguet Breguet, Paris, écrit entre 1818 et 1823 Dans manuscrit de 62 pages,  Breguet décrit les chronomètres de Marine, les montres à longitudes, et beaucoup de ses idées et inventions. Le manuscrit est divisé en six chapitres: • De l'Échappement de l'horloge marine Breguet y décrit l'échappement de détente à ressort et fait intéressant il crédite Dutertre comme son inventeur. Il écrit qu'il a été amélioré par Arnold et s'appelle désormais échappement Arnold. Il le détail ensuite en décrivant la façon dont fonctionne l'échappement. • Des engrenages Breguet décrit en détail comment le train d'engrenage doit être conçue et construit. Il développe la théorie de la transmission et décrit la forme des dents, et engrenages. Il mentionne Huygens, Berthoud, et Camus et leur rôle dans l'amélioration de la transmission. Ensuite il y explique comment réduire la friction, ainsi que le rôle et la taille des pivots. Il donne également des détails sur sa roue d'échappement des chronomètres, soulève la question des problèmes d'inertie. • Des pivots Dans ce chapitre, Breguet donne son avis sur la qualité de l'acier et décrit comment produire des pivots ainsi que les outils à utiliser. Il y traite des Rubis, du rôle de la poussière sur les pivots et les bijoux, le rôle de l'huile ainsi que le rôle des contre-pivots. Il y énonce les amortisseurs parachute et de leur rôle sur les pivots, en décrivant cette invention comme d'une amélioration «majeure». Il révèle, jusque-là inconnus, qu'il a inventé des pivots en cône et les décrit en détail. • De l'Échappement Ici, Breguet compare le rôle de pivots de bonne finition pour la précision d'une montre et le rôle de l'échappement. Il y détail la liste des causes des irrégularités d'échappement, y compris entre autres la résistance de l'air et la friction moléculaire intérieure du spiral. Il y énonce d'autres causes d'irrégularités. Puis, il traite en détail le chronomètre à échappement détente, les matériaux utilisés, la joaillerie, l'impulsion et les pierres de décharge, et le rôle de l'huile dans l'échappement, qui nous apprend des faits surprenants jamais pensé auparavant. • Du spirale Breguet commence ce chapitre par une déclaration sur la façon dont il est important de disposer d'un spiral isochrone avec une bonne compensation de température. Il explique en détail la théori de l'isochronisme et rend hommage à Pierre Leroy pour certaines découvertes. Il décrit les différentes formes des spirales comme cylindriques, coniques, etc, et exprime ses préférences. Il entreprend ensuie une description détaillée des sources qu'il a utilisé pour ses chronomètres de marine. Il explique les principes théoriques du balancier à spiral Breguet. La partie suivante est consacrée à la façon dont il fabrique ses ressorts à spiral, le traitement thermique, le polissage, etc • De la compensation Breguet commence par expliquer les effets de la température sur le diamètre du balancier et les conditions d'unes variables influant sur l'efficacité d'un chronomètre. Il rend hommage à Harrison pour sa découverte sur la méthode de correction des irrégularités de température. Breguet continue le chapitre en décrivant comment il a développer les balanciers à compensation et y explique sa théorie sur l'épaisseur de la lame. Il termine ce chapitre par la façon dont il ajuste les soldes bimétallique avec des vis et des poids. Il résume le chapitre en soulignant que tout ce qu'il a écrit au sujet de montres marines démontre combien il est difficile de les régler et que la recherche est encore nécessaire dans ce domaine. DIMENSIONS: 35 cm x 23 cm ESTIMATION: 80.000 CHF 40.000 - L'historique de ce manuscrit Cinq ans avant sa mort, Breguet a commencé à mettre sur papier ses connaissances horlogères pour la postérité. Pendant ces cinq dernières années, il a dicté toute son expérience d 'horlogerie, les découvertes et les secrets à assistant Louis Moinet. Chaque jour, après que Moinet ai fini d'écrire les dictées de Breguet, Breguet relisait le texte et effectuait les corrections de sa propre main. Il a fait de nombreuses corrections, certaines sont sur la marge de la feuille, certaines sont dans le texte lui-même. Lorsque Breguet mourut en 1823, le livre était presque complet et, sans surprise, ceux qui connaissaient ce travail étaient impatients de découvrir les secrets de Breguet. Mais, à la consternation de tous, Moinet a fui avec le manuscrit. Breguet fils, Antoine-Louis, a entamé une action en justice pour récupérer le travail de son père, et, après plusieurs années de batailles juridiques, le manuscrit a finalement été renvoyé. Après que le manuscrit ai été récupéré, Antoine-Louis voulu sans doute achever les derniers détails avant la publication de ces détails sur ce travail d'une vie. Mais Antoine-Louis devait etre épuisé par les difficiles années de bataille juridique, et de son montage final pris trop longtemps. Malheureusement il est mort avant d'achever la publication et le manuscrit est resté caché depuis lors. Après presque 200 ans, Patrizzi & Co sont maintenant heureux d'annoncer que, finalement, le document a refait surface et peut être montrée au public. Il est difficile de souligner l'importance de cet événement à la fois pour le monde et plus particulièrement dans le monde d 'horlogerie. Ce sont les écrits du maître de l'horlogerie, la connaissance de sa vie - à partir de laquelle nous pouvons apprendre de nombreux détails sur lesquels nous avons été en mesure jusqu'à aujourd'hui que de spéculer. EXPOSITIONS MILAN 9–11 Avril 2010, 10 a.m. to 7 p.m. During the exhibition a Silent Sale will also take place. Patrizzi & Co Auctioneers Srl Via Monte di Pietà, 24 I-20121 Milan Italy T. +39 02 454 80 754 F. +39 02 454 80 713 MONACO 15-16 Avril 2010, 9.30 a.m. to 6.30 p.m. 17-18 Avril 2010, 10.30 a.m. to 7.30 p.m. Salon Top Marques Watches Grimaldi Forum 10 Av Princess Grace Monaco T. +41 22 318 28 38 F. +41 22 318 28 99 GENEVA 22-24 Avril 2010, 10 a.m. to 6 p.m. 25 Avril 2010, 9 a.m. to 11 a.m. Patrizzi & Co Auctioneers SA Rue de la Cité, 9 CH-1204 Geneva Switzerland T. +41 22 318 28 38 VENTES Dimanche 25 Avril, Mandarin Oriental Hotel, Geneva

Auteur
Anwar Korti