Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Le bruit des secrets horlogers

Il y a des secrets bien gardés, d’autres qui le sont moins. Dans certains cas, il n’est même pas rare que l’on fasse tout pour que la fuite médiatique s’opère. Difficile de discerner le vrai du faux, mais toujours est-il qu’à l’approche du SIHH (16 – 20 janvier 2012), certaines marques du groupe Richemont laissent entrevoir des cartes de leur jeu. Pour tenter d’exister, d’autres groupes comme LVMH prévoient leurs annonces à la même période. PAR OLIVIER MÜLLER [caption id="attachment_9568" align="alignleft" width="223" caption="Tag Heuer Mikrotimer"][/caption] Ainsi, Zenith, l’un des pionniers de la haute fréquence (mais pas l’inventeur, contrairement à une légende tenace), va décupler le battement de son fameux El Primero en proposant le premier chronographe à 50 Hz, soit 360.000 alternances par heure. En d’autres termes, il s’agira d’un chronographe capable de mesurer le centième de seconde. La technique est déjà éprouvée (par TAG Heuer mais aussi et surtout par F.P. Journe de manière beaucoup plus ingénieuse), mais ce sera une première chez Zenith. Le mouvement sera-t-il de la famille El Primero ? A suivre ... Quelques mois plus tard, en mars 2012, Chopard devrait riposter sur la haute fréquence avec une pré-série de montres à 8 Hz ayant requis 3 ans de développement. Rien qui ne puisse concurrencer le battement frénétique d’une Zenith, mais néanmoins un revirement stratégique notoire pour une marque qui ne se positionne pas, historiquement, sur la haute fréquence. [caption id="attachment_9567" align="alignright" width="300" caption="La Clé Du Temps Hublot"][/caption] Un temps plus tard (printemps 2012), c’est Hublot qui déclinera sa Key of Time présentée l’année dernière à Bâle, en la proposant en chronographe. Autrement dit, alors que la première version permettait de « ralentir » ou « d’accélérer » le temps, la seconde offrira les mêmes fonctions sur ... un chronographe. Attendons-nous donc en 2013 à la même fonction appliquée à la course de la lune ! Enfin, quant à la prochaine prouesse technologique, elle devrait nous parvenir en janvier sous la forme d’un chronographe au 1/1000ème de seconde. Par quelle manufacture ? Le mystère reste entier. TAG Heuer a déjà présenté son modèle doté de cette capacité, le Mikrotimer Flying 1000, mais la manufacture était pour le moment la seule sur ce créneau. A priori, dans deux mois, ce ne sera plus le cas. Plus d’infos sur le SIHH : http://www.sihh.org/2012/index.php?page=accueil_fr L’AUTEUR: OLIVIER MÜLLER

Auteur
Anwar Korti