Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

La nouvelle Boutique vedette Audemars Piguet ouvre sur la 57th rue à New York

Audemars Piguet, la plus ancienne manufacture de Haute Horlogerie encore entre les mains de ses familles fondatrices, vient d’ouvrir une boutique « flagship » agrandie au numéro 65 de la 57ème rue East, en face de son précédent emplacement au numéro 40 de la 57ème rue East. Pour la première fois, la boutique new yorkaise présentera sous un seul toit un éventail complet des pièces sophistiquées de la marque. La nouvelle boutique de 280 mètres carrés représente les efforts conjugués de l’entreprise suisse Atelier Oi et de la société de décoration intérieure Spin Design, Inc. S’inspirant du manuel Audemars Piguet qui dicte les grandes lignes du design des boutiques de la marque (les boutiques internationales partagent de nombreux dénominateurs communs, notamment le bois de wenge et le travail d’ébénisterie sur mesure), l’espace new yorkais comporte également ses propres éléments de design particulièrement spectaculaires. Selon le président et PDG d’Audemars Piguet Amériques, François-Henry Bennahmias, « l’objectif était de constituer un environnement qui ferait écho à l’atelier de nos fondateurs, Jules Audemars et Edward Piguet, comme s’ils étaient encore en vie. L’espace a également pour but d’offrir une oasis de paix dans le brouhaha de la 57ème rue. » L’atmosphère générale de la boutique est feutrée, subtile et sophistiquée. Des murs dans différentes teintes de crème, de sable doré et de taupe, forment un contraste raffiné avec les boiseries en wengé brun foncé et le parquet en noyer américain noir huilé. Diverses touches en acier rappellent discrètement les montres elles-mêmes, et une multitude d’autres éléments ‘horlogers’ sont disséminés un peu partout dans la boutique. En entrant dans cet espace, la façade fantaisiste avec sa double couche d’acier bicolore coupé au laser ressemble au premier coup d’oeil à un tissu de dentelle, alors qu’un regard plus attentif révèle un collage de mouvements de montre, inspiré par le design créé pour la boutique d’AP Tokyo Ginza par le célèbre designer Yasumichi Morita. La boutique est mise en valeur par divers objets expressément conçus pour la nouvelle boutique. Ces nouveaux éléments incluent des loupes flottantes qui se déplacent d'une vitrine à l’autre afin de permettre au client d’observer chaque montre dans le moindre détail. Un autre élément clé est la table rectangulaire qui trône majestueusement dans le centre de l'espace. Cette table de 152 x 35 cm, en bois de wengé et en cuir bavarois, joue un double rôle. D’une part, en tant que zone de ventes centrale, elle loge de grandes vitrines sur pied présentant les montres Audemars Piguet avec des vignettes simples mais très efficaces. D’autre part, cette installation servira aussi de table à manger lors d’événements privés grâce à la création de quatre sections amovibles entourées de panneaux illuminés tout autour de son socle. Une fois transformée, la table peut confortablement accueillir de 16 à 20 convives. La résine illuminée, un des éléments principaux du décor de la nouvelle boutique, est immédiatement visible dans le vestibule d'entrée de la boutique, qui est animé par des panneaux rétro-éclairés en résine présentant des animations de calibres de montres agrandis. L’entrée se distingue également par des poignées de portes siglées et ressemblant à une boucle de bracelet de montre. Alors que l’ambiance générale de la boutique tend vers une atmosphère masculine (avec des Lustres Fabian sur mesure en acier poli et ampoules halogènes, ainsi que des canapés et fauteuils faits sur mesure, inspirés par les créations sinueuses du créateur français art déco, Jacques Emile Ruhlmann), François-Henry Bennahmias a conçu une partie séparée pour les dames, appelée le « boudoir ». Ici, les murs tendus de soie couleur rouge cerise, d’épais miroirs biseautés semblables aux bijoux et les comptoirs en bois verni ondulé, créent un environnement féminin des plus élégants. Une série inédite de neuf écrins, éclairés séquentiellement pour que la lumière baisse et s’intensifie de manière ludique lorsqu’un client s'approche, côtoie un lustre éclectique en or, appelé "le Safari D'or". Il est composé de multiples « bracelets à breloques » suspendus, conçu par l'artiste britannique Eva Menz. De nombreux détails inattendus se lovent dans les murs texturés de cette boutique « flagship » d’Audemars Piguet : Spin Design y a créé plusieurs meubles faits sur mesure, y compris une luxueuse banquette-lit tapissée de velours pour le boudoir, et un ottoman circulaire d’inspiration rétro orné d’une garniture évoquant l’intérieur d'une voiture historique. L'ottoman est également doté d'un plateau en wengé laqué de style « pop up », qui s’élève de son centre pour présenter la dernière montre d'AP. D’autres atouts de la nouvelle boutique incluent deux chandeliers surdimensionnés Barovier & Toso en verre soufflé enveloppés dans de l’organza doré, et un banc d’horloger interactif permettant aux clients de suivre en détail sur un écran LCD le travail du maître horloger en train de réparer leur montre. De plus, la vitrine de la boutique peut se targuer d’une plaque de verre blindée anti-effraction, mesurant 3.65 x 3.65 m, fait sur mesure et probablement la plus grande de son genre disponible en une seule pièce.

Auteur
Anwar Korti