Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

L'industrie horlogère suisse en mars 2011

Les exportations horlogères suisses ont continué leur croissance en mars, en dépit d'un effet de base extrêmement défavorable. Après une progression de 37,9% en mars 2010, elles ont enregistré une hausse de 11,1% en mars 2011, pour atteindre 1,4 milliard de francs. Grâce aux bons résultats réalisés en trois mois, le premier trimestre (3,9 milliards de francs) a crû de 14,7% par rapport à janvier-mars 2010 et a ainsi dépassé son niveau de 2008.Les montres en acier ont vu leur valeur progresser légèrement plus vite que la moyenne. Les garde-temps en or ont également affiché une hausse soutenue, tout comme les montres bimétalliques. Le nombre de pièces a augmenté plus fortement que la valeur. C'est notamment le cas pour l'acier et le bimétallique, qui se sont distingués par leur croissance marquée. La catégorie des autres métaux et des autres matières est aussi positive.   Les montres de moins de 200 francs (prix export) ont poursuivi leur croissance en mars de manière soutenue. Entre 200 et 500 francs, les garde-temps ont encore accéléré leur rythme particulièrement marqué, grâce à des hausses de près de 40%. Les montres plus chères sont restées un peu en retrait. La catégorie 500-3'000 francs a vu son nombre de pièces augmenter de 9,0%, tandis que sa valeur n'a progressé que de 3,3%. Au-dessus de 3'000 francs, valeur et volumes ont enregistré une croissance de près de 10%. Les exportations horlogères à destination de Hong Kong ont connu une forte hausse en mars. Parallèlement, la Chine a affiché un taux de progression particulièrement marqué, malgré un effet de base très nettement défavorable. Toujours en dents de scie, les Etats-Unis ont vu leur valeur reculer pour la première fois depuis plus d'une année. La France a maintenu une croissance à un chiffre, tandis que ses voisines l'Italie et l'Allemagne ont fait moins bien qu'en mars 2010. En sixième position, Singapour a dépassé son niveau de l'année passée. Source: www.fhs.ch

Auteur
Anwar Korti