Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Jaeger-LeCoultre Reverso Arte Portuguesa par Julião Sarmento

Jaeger-LeCoultre présente deux éditions limitées de la Reverso personnalisées par l'artiste portugais Julião Sarmento et accompagnées d’une sérigraphie signée de la main du maître. Pour la sixième édition du projet artistique et culturel Jaeger-LeCoultre Arte Portuguesa, JaegerLeCoultre s’est associé à Julião Sarmento pour donner naissance à la dernière création de la lignée Art Portugais, une des plus pérennes collections thématiques Jaeger-LeCoultre. Ce projet qui a vu le jour en 2000 sous l’impulsion de Pedro Torres, fondateur de Torres Distribuição, représentant de Jaeger-LeCoultre au Portugal, a pour objectif la représentation plastique du temps, de la main avertie d’artistes portugais de renommée internationale. De la personnalisation à un art « portable » D'une inspiration profondément Art déco, le légendaire boîtier réversible de la Reverso offre dans ses variations classiques un espace de personnalisation à ses détenteurs permettant de rappeler la relation tangible et intime qui unit les détenteurs d'une Reverso à leur montre qui ne ressemble à aucune autre. Depuis sa création en 1931, outre les prodigieuses complications horlogères de cette montre icône, Jaeger-LeCoultre a su développer une panoplie exhaustive de personnalisations artistiques, de la plus simple gravure aux compositions en email. Les éditions limitées Reverso/Arte Portuguesa font partie des plus belles créations jamais réalisées dans la ligne Reverso. Imaginé par Pedro Torres, Fondateur de la société TORRES Distribuição, le projet a réuni plusieurs grands artistes plastiques portugais comme Júlio Pomar, Manuel Cargaleiro, Paula Rego, José de Guimarães et aujourd’hui Julião Sarmento. Leur objectif commun : représenter sur le verso de la Reverso leur vision personnelle du temps sous forme de montre-tableau donnant ainsi naissance à de véritables œuvres d’art intemporelles riches d’une valeur intrinsèque hautement émotionnelle. Le Temps au féminin de Julião Sarmento Julião Sarmento a matérialisé le temps à travers un corps féminin. «On associe souvent mon oeuvre à l’image du corps féminin. D’ailleurs tout mon travail tourne autour de l’iconographie féminine et je possède même une série d’œuvres qui représentent une sorte de femme attentiste, c’est cela, une femme dans l’attente, ce qui nous renvoie à l’espace et au temps. », explique l’artiste dans la toute dernière édition de la revue Espiral do Tempo. « Cela nous renvoie à l’espace où la femme évolue, l’espace qu’elle remplit et le temps indéterminé où elle s’y trouve. Ce n’est pas un temps fugace, c’est un temps sempiternel. Autrement dit, le lien qui m’intéresse est la conjonction de l’image de marque, mon image de marque, et le concept du temps qui n’en finit pas ». La Reverso/Arte Portuguesa Julião Sarmento se décline en 2 éditions limitées de la Grande Reverso 976 dôtée d’un mouvement mécanique à remontage manuel. La première édition en or rose avec cadran noir et petite seconde circulaire est limitée à 20 exemplaires (17.900 €). La version en acier caractérisé par un petit cadran rectangulaire pour la petite seconde est limitée à 30 exemplaires (9.900 €). Au verso de chacune d’elle est représentée en émail une silhouette féminine, caractéristique de l’œuvre de l’artiste Julião Sarmento. Chaque montre est également accompagnée d’une sérigraphie signée de la main de l’artiste. Signalons une particularité concernant le modèle en or : la sérigraphie est en jaune foncé alors qu’elle est en noir et blanc pour la version en acier.

Auteur
Anwar Korti