Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Jaeger-LeCoultre et Aston Martin: L’AMVOX2 Rapide Transponder dévoilée au Salon Automobile de Francfort

Jaeger-LeCoultre s’associe à Aston Martin pour la présentation officielle de la Rapide au Salon automobile de Francfort du 15 au 27 septembre 2009, en lançant l’AMVOX2 Transpondeur Rapide, le chronographe qui offrira la liberté aux futurs possesseurs de la dernière voiture Aston Martin d’activer et désactiver le système de verrouillage de leur voiture par simple appui sur le verre de la montre. Si l’Aston Martin Rapide de série fait suite au concept présentée en 2006 par Aston Martin, une recherche de design automobile fonctionnel pour le premier véritable coupé Aston Martin 4 places., l’AMVOX2 Rapide Transponder incarne le deuxième volet de la réalisation révolutionnaire qui a scellé les liens entre la Grande Maison de la Vallée de Joux et le légendaire constructeur automobile britannique il y a quelques mois : la première montre mécanique intégrant un microsystème émetteur qui permet de verrouiller et déverrouiller la serrure de la voiture de sport Aston Martin DBS, tout en conservant les fonctionnalités du désormais célèbre mécanisme à déclenchement vertical, le chronographe sans poussoir. Désormais, les futurs propriétaires de la Rapide auront le même privilège pour leur somptueuse voiture, avec une montre Jaeger-LeCoultre au design exclusif. Open, Close, Find Me Au moment d’approcher la voiture, il suffit au pilote de presser sur la position OPEN de la glace de la montre (entre 8 et 9 heures) pour activer le système d’ouverture des portières alors que le même geste, accompli cette fois sur la position CLOSE entre 3 et 4 heures, lui permettra de procéder à la fermeture du véhicule. En appuyant conjointement sur les rectangles « open » et « close » ; la montre émet alors un signal reconnu comme une fonction « find me » par la voiture : les phares s’illuminent durant plusieurs secondes, sans ouvrir les verrous, pour permettre au possesseur de retrouver sa voiture en un coup d’oeil. La miniaturisation du module de transpondeur, logé sur le fond de la montre, sa connectique et l’antenne d’émission ont été complètement repensés dans une démarche horlogère, qui allie inventivité technique et intégration subtile et élégante au design. Un boîtier en titane et or rose, un design Rapide L’AMVOX2 Rapide Transponder est éditée dans un habillage à déclenchement vertical qui s’affiche pour la première fois superbement en double matériaux : le support incluant les cornes et la couronne sont en or rose 18 carats satiné, alors que le boîtier basculant est manufacturé en titane grade 5 brossé. Le cadran noir de l'AMVOX Rapide Transponder est décoré d'un motif en grille de calandre et porte des chiffres métalliques rhodiés, revêtus en leur centre d’un matériau noir luminescent. L'indicateur de marche à 6 heures s'orne de l'emblème ailé Aston Martin. Dorée comme les index et les aiguilles, le symbole Rapide apparaît en suspension au centre, dans une fenêtre qui dévoile au regard la platine et les ponts en ruthénium du mouvement raffiné. Pour leur part, les compteurs chronographiques des minutes et des heures sont en aluminium, une première également pour la ligne. Portant les indications OPEN/CLOSE du transpondeur, le rehaut qui entoure le cadran laisse apercevoir, entre 4 heures et 8 heures, le fascinant mécanisme à leviers qui commande les fonctions du chronographe dont le dessin s'inspire des étriers de freins. Enfin, l'inclinaison caractéristique à 270 degrés du cadran rappelle les indicateurs ronds traditionnels des prestigieuses automobiles sportives. L'art de la miniaturisation S'il est aisé de comprendre le mode de fonctionnement de l'AMVOX2 Rapide Transponder, sa réalisation a représenté un ambitieux défi, dans le domaine de la technique comme celui du design. Dans un premier temps, les ingénieurs se sont penchés sur la miniaturisation de chaque composant du transpondeur afin de lui conférer des dimensions qui autorisent son insertion dans un boîtier de montre dont l'épaisseur et le diamètre offrent des conditions d'utilisation et de confort optimales, tout en garantissant les spécifications techniques et de sécurité liées à la voiture. Au final, le module ne pèse que quelques grammes et a une dimension inférieure de plus de 50% au même système présent dans la clé de la Rapide. Cependant, la miniaturisation ne représentait que l'une des étapes d'un processus global qui a conduit les chercheurs à repenser entièrement la géométrie et la connectique dans une perspective horlogère, une véritable prouesse de haute technologie qui a exigé 18 mois de minutieux travail d'ingénieurs. Il a fallu en outre prendre en compte une contrainte technique de taille. Une montre mécanique fait office de cage de Faraday qui protège le mouvement des influences de champs électriques qui peuvent altérer la précision de marche. Aussi, pour offrir au garde-temps la fiabilité des mouvements Jaeger-LeCoultre et permettre le fonctionnement du transpondeur malgré la masse métallique avoisinante, il a été nécessaire de travailler sur une antenne novatrice. La solution résidait dans l’éloignement maximal de l’antenne par rapport au mécanisme horloger et au boîtier, et après de nombreuses recherches, elle s’est matérialisée par l’utilisation de la glace saphir comme support. D’une longueur spécifique requise pour garantir un champ d'action optimal, l’antenne est ainsi métallisée sur la surface interne du verre saphir dans une forme qui épouse graphiquement le rehaut entre 4 et 8 heures, et qui est connectée en ces points aux rectangles de contact de commande de verrouillage (OPEN et CLOSE). Contrairement au déclenchement vertical du chronographe qui se fonde sur un pivotement de l'ensemble boîtier/lunette, l'activation ou la désactivation du système de verrouillage, ainsi que la fonction ‘find me’ n'impliquent le déplacement d'aucun élément de la montre et se produit par un simple contact sur les zones OPEN et CLOSE. Cette liaison est rendue possible par la technologie capacitive, dont la propriété est de réagir aux touchers sur une surface déterminée. La distance maximale entre le garde-temps et la Rapide dont il est le sésame est de dix mètres, alors que la sécurité est totalement garantie, puisque seule l’automobile possède le protocole de lecture du code transmis par la montre. En outre, seuls les concessionnaires Aston Martin sont habilités à autoriser l’appairage entre la voiture Rapide et la montre AMVOX Rapide Transponder, ou le cas échéant à supprimer cette autorisation. Une mécanique intuitive Ce modèle se fonde sur le chronographe à déclenchement vertical, une révolution horlogère présentée par Jaeger-LeCoultre en 2006. Il s'agit du premier chronographe mécanique à reléguer aux oubliettes le traditionnel principe du poussoir. En effet, son prodigieux mécanisme breveté permet de démarrer, stopper et remettre le chronographe à zéro par une simple pression sur le verre saphir de la montre. Le système de déclenchement vertical est commandé par un système de leviers sophistiqués visibles à travers une ouverture sur le rehaut du cadran. Ainsi, non content de commander l'ouverture et la fermeture de son automobile à l'aide de sa montre, l'heureux propriétaire d'une AMVOX2 Rapide Transponder peut la piloter d'une manière tout aussi intuitive. Le Calibre Jaeger-LeCoultre 751B associe une extraordinaire inventivité aux propriétés de fiabilité, robustesse, longévité et précision emblématiques des mouvements de la Manufacture. La réserve de marche de 65 heures accroît encore la plage durant laquelle la montre fonctionne avec une précision absolue. La complexe roue à colonnes, l'une des caractéristiques des chronographes haut de gamme et le système d'embrayage vertical sophistiqué sont les garants de l'exactitude du chronographe. L'ajustement de l'inertie du balancier à l'aide des quatre vis disposées sur sa serge assure la stabilité du réglage dans toutes les conditions. Enfin, le roulement du rotor possède des billes en céramique qui présentent le précieux avantage de ne requérir aucune lubrification, nouvelle et importante contribution à la fiabilité à long terme de la montre. La collection de montres AMVOX est une extraordinaire alliance d’expertise horlogère, de performance automobile et de raffinement. Editée exclusivement pour les possesseurs d’Aston Martin, l’AMVOX2 Rapide Transponder rejoint le modèle DBS pour témoigner du remarquable travail d’équipes et de recherches chez Aston Martin et Jaeger-LeCoultre, aux frontières entre l'horlogerie contemporaine et la haute technologie. Jaeger-LeCoultre is associating with Aston Martin for the official presentation of the Rapide four-door sports car at the Frankfurt Motorshow from September 15th to 27th 2009, by launching the AMVOX2 Transponder Rapide, the chronograph that will offer future owners of the latest Aston Martin the privilege of locking or unlocking their car by simply pressing on the sapphire watch crystal. While the Aston Martin Rapide follows on from the concept car presented by Aston Martin in 2006, embodying a functional and elegant design, the AMVOX2 Rapide Transponder heralds the second generation of the revolutionary creation that sealed the ties between the Grande Maison from the Vallée de Joux and the legendary British luxury sports car manufacturer. Released several months ago, it is the first mechanical watch developed with the ability to control access into a luxury sports car by means of a built-in micro transmitter system serves to lock and unlock the Aston Martin DBS car, while maintaining the key functions of the famous vertical-trigger mechanism equipping the pushpiece-free chronograph. The future owners of the Rapide will now enjoy the same privilege with their sports car, thanks to a dedicated Jaeger-LeCoultre watch featuring an exclusive design. Open, Close, Find Me Crafted exclusively for owners of the Aston Martin DBS and now for the Aston Martin Rapide, the AMVOX2 Transponder demonstrate the design and engineering collaboration between these two long-established companies; both leaders in their respective fields and partners since 2004. The AMVOX2 Rapide Transponder incorporates a miniature transmitter system serving to lock and unlock Aston Martin Rapide, while maintaining the functions of the now famous vertical-trigger mechanism - the pushpiece-free chronograph. As the driver nears the car, all he need do is press the OPEN position on the watch glass (between 8 and 9 o’clock) in order to activate the door opening system, whereas doing the same thing on the CLOSE position between 3 and 4 o’clock will close the vehicle. By pressing simultaneously on the "OPEN" and "CLOSE" rectangles, the watch emits a signal recognised by the car as a "find me" function: the headlamps light up for several seconds, without unlocking the car, so as to enable the owner to find the car at a glance. By integrating the transponder circuit into the body of the watch, Jaeger-LeCoultre has created a timepiece that is entirely functional yet discreet, a masterpiece of miniaturisation and engineering that not only functions as a chronograph but as a key, making it the ultimate accessory for the ultimate sports car. A titanium and pink gold case, a Rapide design The AMVOX2 Rapide Transponder is issued in a version equipped with a vertical- trigger device that appears for the first time in a two-tone version: the base including the lugs and crown is entirely made of satin-brushed 18-carat pink gold, while the pivoting case is crafted in brushed grade 5 titanium. The black dial of the AMVOX Rapide Transponder is adorned with a grille-type motif and bears rhodium-plated metallic numerals coated in the centre with a luminescent black substance. The movement operating indicator at 6 o’clock carries the Aston Martin wing emblem. The Rapide symbol, which is gilded as are the hands and hour- markers, appears to be floating in the centre in a window revealing the ruthenium mainplate and bridges of the exquisitely refined movement. The minute and hour chronograph counters are in aluminium, another first for this watch line. The outer dial ring bearing the OPEN/CLOSE transponder indications provides a glimpse between 4 and 8 o’clock of the fascinating lever mechanism controlling the chronograph functions and featuring a break calliper design. The fruit of pioneering research bridging innovative watchmaking and high technology The miniaturisation of the transponder module, housed on the base, its wiring and its transmitter antenna have been completely redesigned from a watchmaking perspective, combining technical inventiveness with a subtle and elegant integration within the overall design. The research and development required over 18 months of dedicated work by Jaeger-LeCoultre’s engineers, as well as intense collaboration from Aston Martin. While it is relatively easy to understand how to operate the AMVOX2 Rapide Transponder, actually making it represents a daunting challenge in both technical and design terms. In a first phase, the engineers focused on miniaturising each part of the transponder in order to reduce it to a size that could fit inside a watch case featuring a thickness and diameter ensuring optimal user-friendliness and comfort – while also meeting the technical and security specifications inherent to the car itself. The end result is a module weighing just a few grams and less than half the size of the same system inside the Rapide key. Nonetheless, miniaturisation was just one of the stages in a global process that led researchers to entirely rethink the geometry and the wiring from a watchmaker’s perspective – a high-tech feat that called for 18 months of meticulous engineering work. Developers also had to take account of a major technical constraint. A mechanical watch acts like a Faraday’s cage that protects the movements from the influences of electrical fields that may adversely affect the rating precision. Therefore, in order to endow the timepiece with the reliability of Jaeger-LeCoultre movements and to enable the transponder to operate despite the neighbouring metal oscillating weight, an innovative antenna had to be created. The solution lay in placing the antenna as far as possible from the watch mechanism and the case, and lengthy research resulted in using the sapphire crystal as a medium. The antenna is metallised on the inside of the sapphire crystal in a shape following the curve of the inner bezel ring between 4 and 6 o’clock, and is connected at these strategic points to the locking control contact rectangles (OPEN and CLOSE). Contrary to the chronograph vertical-trigger mechanism based on pivoting the entire case and bezel, activating and deactivating the AMVOX2 Rapide Transponder locking system does not involve any displacement of any part of the watch, occurring instead merely by making contact with the OPEN and CLOSE zones. This connection is facilitated by capacitive technology, which has the property of reacting to touches on a given surface. Only Aston Martin dealerships will be able to authorise the timepiece to ‘read’ and communicate with the owner’s specific Rapide, ensuring that security and privacy are maintained at all times. A resolutely high-tech integrated construction The AMVOX 2 Rapide Transponder builds on the AMVOX2 Chronograph, first introduced in 2006. The Chronograph was a revolution in watchmaking, with a start, stop and reset mechanism operated by pushing on the sapphire crystal face of the watch; there are no push-buttons. The mechanism within the AMVOX2 is extraordinarily sophisticated, using 0.1mm diameter bearings to give mechanical feedback to the stop-start action using the dial. A three-position cursor rounds off this revolutionary construction. Positioned on the side of the case at 9 o’clock, this selection device serves to lock either the whole set of chronograph controls or only the resetting device, thereby ensuring that the functions are not accidentally started, stopped or reset by the driver’s inadvertent hand or arm motions. Equipped with Jaeger-LeCoultre Calibre 751E, the watch combines extraordinary mechanical innovation with the qualities of reliability and precision that are the hallmarks of all Jaeger-LeCoultre mechanisms. The 65-hour power reserve further increases the length of time during which the watch can be relied on to function with optimal accuracy. Meanwhile, a complex column-wheel (a defining feature in high-end chronographs) and an extremely sophisticated vertical coupling system guarantee the precision timing of the chronograph. The adjustment of the balance wheel’s inertia thanks to the presence of four screws on its felly or rim ensures the setting remains stable in all conditions. Finally, the rotor’s ball-bearing mechanism contains ceramic balls providing the valuable advantage of never needing lubrication, thus further enhancing the watch’s long-term reliability.

Auteur
Anwar Korti