Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Jacquet Droz: La Machine à Ecrire le Temps

Construire l’Histoire Les plus belles histoires s’inscrivent dans le Temps – et leur pouvoir d’émerveillement reste intact au fil des siècles. Comme seuls les créateurs savent le faire, la Manufacture Jaquet Droz n’a jamais cessé, depuis sa création, de surprendre, d’étonner et, surtout, de susciter le rêve. Dès la fin du XVIIIème siècle, ses spectaculaires androïdes – l’Écrivain, la Musicienne et le Dessinateur – donnaient vie à la chimère de l’homme artificiel. La fascination fut immédiate à Versailles, où ils furent présentés à Louis XVI et à Marie Antoinette, avant de faire le tour des cours royales d’Europe. Depuis, la philosophie de la Manufacture reste immuable : offrir le meilleur pour un émerveillement de chaque instant. Une exigence incarnée autant par la technique et les complications horlogères les plus poussées que par les choix esthétiques. C’est cette quête intemporelle qui a mené Manuel Emch, président et directeur artistique de Montres Jaquet Droz, à imaginer avec les ingénieurs et les artisans de La Chaux-de-Fonds la Machine à Écrire le Temps. Participant intimement de l’ADN de la marque, ce projet n’avait qu’une limite : atteindre l’inouï. Une performance de haute voltige technologique, porté autant par l’esprit visionnaire que par les savoir-faire de la Manufacture. Préparez-vous à être émerveillé. Car de Versailles à Bâle, Jaquet Droz a tenu sa promesse : insuffler une part de rêve et d’inattendu dans toutes ses créations. Saisir l’essence du Temps C’est le luxe ultime, le bien le plus convoité. Le plus rare aussi, même s’il semble être le mieux partagé. Insaisissable, fuyant, obéissant à un rythme sur lequel personne n’a d’emprise : le Temps fascine, hypnotise, et depuis toujours, les hommes désirent ardemment pouvoir suspendre son vol. En vain. On l’a mesuré à l’aide des rayons du soleil, de sabliers et de clepsydres, de volumineuses horloges puis de montres de poches. Partout, et de tout temps, une obsession partagée : transcrire le passage de chaque instant. À défaut de le figer, témoigner de son existence. C’est au cœur même de cette énigme que les hommes de la Manufacture se sont plongés. Un mystère auquel ils offrent aujourd’hui un hommage rétrofuturiste, à travers une performance technique phénoménale et une réflexion philosophique inégalée : la Machine à Écrire le Temps. Huit ans – chiffre décidément fétiche chez Jaquet Droz – auront été nécessaires à la conception et à la création de cet inimaginable objet au sein duquel fusionnent pureté poétique et prodige mécanique. Plus de deux siècles après avoir ébloui les monarques d’Europe, Jaquet Droz offre au XXIème siècle naissant un chef d’œuvre où l’ingéniosité de ses artisans donne forme au rêve ultime : écrire, littéralement, le passage du Temps. Description technique Plus de 1200 composants, dont 84 roulements à billes, 50 cames et 9 courroies ; près d’une décennie de conception et des milliers d’heures nécessaires à sa réalisation… À la Chaux-de-Fonds, la Machine à Écrire le Temps est synonyme de tous les superlatifs. Un chef d’œuvre capable d’écrire le temps et abrité dans une étonnante cage en aluminium équipée de verre à cristaux liquides, tel un monolithe flottant à travers le temps. Un simple contact suffit à activer le savant mécanisme : le stylo dont il est muni va alors tracer les heures et les minutes du moment présent. Il faut imaginer toute la dextérité nécessaire à la concrétisation de cette idée inouïe en un objet d’exception édité en Numerus Clausus de 28 exemplaires et animé par un système de transformation du temps analogique – celui indiqué par les aiguilles d’une montre - en temps digital mécanique. Brevet Car c’est bien dans la capacité immémoriale de l’homme à s’émerveiller que Jaquet Droz va puiser. S’émerveiller devant un projet est une volonté toujours aussi intense depuis le Siècle des Lumières. S’émerveiller devant un exercice de pure virtuosité scientifique et technologique, appelé à devenir autant un objet de passion pour les collectionneurs qu’un cas d’étude pour les professionnels. Et s’émerveiller, aussi, devant cet objet inédit qui inspire moult qualificatifs dans une tentative de décrire ce qui n’avait jamais été. Belle, complexe, contemporaine, envoûtante… la Machine à Écrire le Temps est tout cela, et plus encore. Protégée par plusieurs brevets, c’est au cœur même de son formidable mécanisme, dans les révolutions de chacun de ses rouages, que ses rares propriétaires essaieront de percer le mystère de l’éternité. À moins qu’ils ne choisissent simplement de se laisser porter par la magie, en témoins privilégiés d’une nouvelle forme de Temps.  

Auteur
Anwar Korti