Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Horlogerie suisse en septembre 2009 Baisse constante

L'effet de base s'est encore montré défavorable pour les exportations horlogères suisses, dont l'évolution n'a pas connu d'amélioration au mois de septembre. Leur valeur a diminué de 26,1%, à 1,1 milliard de francs. La variation cumulée n'a pas changé par rapport à août et a indiqué -25,9% pour les neuf premiers mois de l'année. Cette baisse constante a amené les résultats des exportations horlogères à leur niveau de 2006. Les montres en métaux précieux ont connu les plus forts reculs en valeur au cours du mois de septembre, alors que la baisse s'est atténuée pour les garde-temps bimétalliques. Le nombre de pièces exportées a particulièrement souffert, diminuant de près d'un million d'unités en un mois. L'acier et la catégorie des autres matières ont nettement tiré les résultats vers le bas. Depuis le début de l'année, les exportations ont perdu 5,1 millions de montres. Les montres-bracelets de moins de 200 francs (prix export) ont vu leur nombre de pièces exportées diminuer de moitié en septembre, générant un déficit de 890'000 unités. Le segment 200-500 francs a beaucoup mieux résisté en enregistrant un repli de l'ordre de 4%. Les montres entre 500 et 3'000 francs ont affiché une évolution moins négative que la moyenne. Leur valeur a diminué de 18,2% par rapport à septembre 2008. Les garde-temps de plus de 3'000 francs ont donné le ton en voyant leur valeur baisser de 26,0%. Sur les différents marchés de l'horlogerie suisse, la situation a peu évolué. Hong Kong et les Etats-Unis ont affiché des taux de recul proches de ceux des mois précédents. La France et l'Italie ont enregistré des évolutions comparables, meilleures que la moyenne. L'Allemagne a fait un peu mieux. Depuis le début de l'année, les principaux débouchés européens ont présenté une meilleure résistance à la baisse de la demande pour les exportations horlogères suisses. La Chine a affiché le meilleur résultat, suivie de près par Singapour, dont la valeur a diminué de 3,3%. source: www.fhs.ch

Auteur
Anwar Korti