Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Horlogerie suisse en octobre 2010

Le mois d'octobre s'est situé dans la moyenne des mois précédents. Les exportations horlogères ont enregistré une progression mensuelle de 18,0% par rapport à octobre 2009 et ont ainsi atteint le niveau de 1,6 milliard de francs. Après dix mois consécutifs de croissance, la branche a légèrement dépassé son résultat de 2007 à pareille époque, grâce à une hausse de 20,6% par rapport à janvier-octobre 2009. Toutes les matières, à l'exception de la catégorie des autres métaux, ont vu leur valeur croître en octobre. En nombre de pièces, les montres en acier ont donné le ton en augmentant leur niveau de 200'000 unités par rapport à octobre 2009. La catégorie des autres matières a affiché une très forte hausse. Depuis le début de l'année, les horlogers ont exporté 20,7 millions de montres, soit 3,5 millions de plus qu'en 2009. Le mois d'octobre s'est montré particulièrement favorable à la catégorie de montres dont le prix est compris entre 200 et 500 francs (prix export). Elles ont affiché une progression de près de 40%, aussi bien en valeur qu'en nombre de pièces. Les autres segments de prix ont connu une évolution proche de la moyenne, légèrement moins marquée pour les garde-temps de moins de 200 francs. Les principaux débouchés de l'horlogerie suisse en octobre ont présenté une croissance supérieure à la moyenne. Illustrant toujours le fort dynamisme de la région, Hong Kong a continué d'afficher un taux de progression soutenu. En dents de scie depuis le début de l'année, les Etats-Unis ont réalisé une bonne performance en octobre. La France s'est révélée l'un des marchés les plus intéressants d'Europe pour les horlogers helvétiques. La Chine a poursuivi sa hausse soutenue, stabilisant ainsi son rythme annuel à un haut niveau. Le Japon s'est inscrit dans la moyenne de la branche. Source: www.fhs.ch

Auteur
Anwar Korti