Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Horlogerie suisse en novembre 2010 Accélération de la croissance

Malgré un effet de base moins favorable que les mois précédents, les exportations horlogères ont connu une très forte hausse en novembre. Leur valeur a indiqué 1,8 milliard de francs, enregistrant ainsi une progression de 29,7% par rapport à novembre 2009. En onze mois, la branche a exporté l'équivalent de 14,6 milliards de francs, soit 21,8% de plus qu'en 2009 et très légèrement plus qu'en 2007. Les exportations de montres ont augmenté pour toutes les matières. Les produits bimétalliques ont affiché une hausse particulièrement soutenue. Le nombre de pièces ayant quitté la Suisse s'est également inscrit en nette hausse par rapport à novembre 2009. En un mois, plus de 500'000 garde-temps supplémentaires ont été exportés, pour un total de 2,9 millions d'unités. La croissance s'est révélée très forte pour les montres de plus de 3'000 francs (prix export), qui ont affiché des taux de variations supérieurs à 40%. La catégorie 200-500 francs a également fait mieux que la moyenne, avec des taux supérieurs à 30%. Les autres segments, en croissance plus modérée, ont toutefois poursuivi leur reprise progressive. Loin devant les autres marchés, Hong Kong a présenté un excellent résultat en novembre, absorbant plus de 20% des exportations horlogères suisses. Les Etats-Unis n'ont pas connu la même hausse, mais ont continué sur leur lancée positive. La France est restée un des découchés les plus dynamiques d'Europe, notamment grâce au tourisme. Singapour a enregistré une croissance aussi forte que Hong Kong, alors que la Chine s'est contentée d'un excellent +39,3%. Entre deux, l'Italie a réalisé une progression identique à la moyenne mondiale. Source: www.fhs.ch

Auteur
Anwar Korti