Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Horlogerie suisse en novembre 2009: Net redressement

Novembre a enregistré la valeur mensuelle la plus élevée de l'année pour les exportations horlogères, ainsi que la plus faible baisse. Profitant d'un effet de base favorable, le résultat s'est établi à 1,4 milliard de francs, ce qui représente une variation de -10,6% par rapport à novembre 2008. Bien que négatif, ce taux s'avère nettement meilleur que les mois précédents. Le creux de la vague semble ainsi atteint, voire légèrement dépassé. Les niveaux restent toutefois faibles. En onze mois, la branche a exporté l'équivalent de 12 milliards de francs, en recul de 23,7%. Les montres en or n'ont que très peu participé à ce redressement de la valeur, de même que les métaux précieux dans leur ensemble. En revanche, l'acier a enregistré une faible baisse, tirant les résultats vers le haut. Les garde-temps bimétalliques ont même affiché une croissance. Au niveau du nombre de pièces exportées, le recul a été très contenu, grâce notamment à l'acier. Les montres-bracelets de moins de 200 francs ont enregistré une baisse modérée, bien plus faible que les mois précédents. La catégorie 200-500 francs s'est distinguée par une croissance soutenue, de l'ordre de 20%, aussi bien en valeur qu'en nombre de pièces. Le recul s'est également montré léger entre 500 et 3'000 francs, où la valeur a connu une diminution de 4,3%. La situation des montres-bracelets de plus de 3'000 francs s'est améliorée moins nettement que pour les autres segments et a présenté une valeur en baisse 17,8% durant le mois de novembre. Parmi les 30 premiers marchés de l'horlogerie suisse, qui représentent 90% de la valeur totale exportée par la Suisse, dix ont connu une croissance en novembre. C'est notamment le cas de la Chine, qui s'est classée cinquième grâce à une forte hausse. En Extrême-Orient également, Singapour a affiché une évolution positive. Hong Kong et les Etats-Unis ont réduit leur baisse par rapport aux mois précédents. Si l'Italie a enregistré un recul limité, la France et l'Allemagne ont diminué plus nettement alors qu'elles résistaient mieux depuis le début de l'année. source: www.fhs.ch

Auteur
Anwar Korti