Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Horlogerie suisse en décembre 2010

Les exportations horlogères ont affiché une forte progression en décembre 2010, en dépit d'un effet de base moins favorable. Leur valeur a atteint 1,5 milliard de francs et a dépassé de 25,8% le résultat réalisé en décembre 2009. L'année 2010 s'est achevée sur un niveau de 16,2 milliards de francs, soit une croissance de 22,1% par rapport à 2009. La branche s'est ainsi située légèrement au-dessus de la valeur enregistrée en 2007. La valeur exportations de montres-bracelets a progressé pour l'ensemble des matières en décembre. L'acier, l'or et le bimétallique ont joué un rôle majeur dans la croissance. En termes de volumes, les garde-temps en acier ont fortement augmenté, influençant nettement le résultat global. Les produits bimétalliques ont affiché la hausse la plus soutenue. Au total, la Suisse a exporté 430'000 montres de plus qu'en décembre 2009. Tous les segments de prix ont connu une forte croissance en décembre. La gamme 200-500 francs (prix export) s'est distinguée avec une hausse approchant 60%, aussi bien en valeur qu'en nombre de pièces. Les exportations horlogères à destination de Hong Kong ont continué leur progression très marquée, tandis que les Etats-Unis ont réalisé pratiquement le même résultat qu'en décembre 2009. La Chine a affiché une croissance particulièrement forte, renforçant encore une tendance déjà très robuste. Toujours en tête de l'Europe, la France s'est située nettement au-dessus de la moyenne, alors que l'Italie a stagné et que l'Allemagne n'a que faiblement dépassé son niveau de décembre 2009. En cinquième position, le Japon a poursuivi son spectaculaire redressement. Source: www.fhs.ch

Auteur
Anwar Korti