Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Le modèle classique de H. Moser & Cie. Mayu, se pare de nouveaux cadrans et se décline dans de nouveaux matériaux, pour le plaisir des yeux. La collection, qui porte le nom de la première épouse de Heinrich Moser, comptera désormais 7 modèles, variations autour d’un thème : la finesse. Raffinement et élégance sont les maîtres-mots du modèle Mayu. Avec son boîtier de 38,8 mm de diamètre pour 9,3 mm d’épaisseur, cette montre est parfaitement équilibrée et offre une portabilité pouvant convenir aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Le dessin harmonieux de son cadran, offrant une alternance d’index bâtons appliques et décalques, lui confère une aura classique, impression renforcée par la grande seconde excentrée qui évoque les montres de gousset de l’époque, par le chiffre 12 surdimensionné et par les grandes aiguilles. En 2013, H. Moser & Cie. présente 3 nouvelles Mayu : un modèle en or rouge avec un cadran inédit ; une version en or rose avec le désormais traditionnel cadran fumé ; et un troisième modèle en or blanc avec un nouveau cadran argenté. Jusqu’ici, le modèle Mayu était disponible en platine, or rose et or blanc. Cette année, c’est l’or rouge qui est à l’honneur et qui fait une entrée remarquée dans la collection Mayu. Pour sublimer l’éclat flamboyant de la première nouveauté, un cadran a été introduit dans la gamme par les horlogers de H. Moser & Cie. De couleur rouge or, ce cadran rehausse la beauté de l’or rouge du boîtier et y apporte des touches de lumière. Pour le bracelet, c’est aussi l’éclat qui a été privilégié, avec un bracelet en alligator brun d’une brillance subtile. Sur la deuxième nouveauté, en or rose, les amateurs seront ravis de retrouver le célèbre cadran fumé Moser, jusque-là réservé à la version en palladium. L’association des tons chauds du boîtier à l’éclat cendré du cadran prodigue à la pièce une profondeur inattendue, dans un oxymore riche et contrasté. Enfin, un nouveau cadran d’un blanc argenté immaculé, plus brillant, vient apporter une touche de lumière supplémentaire à la troisième nouveauté Mayu, le modèle en or blanc. Conférant une ouverture à la pièce, ce cadran argenté donne l’impression que le diamètre de la pièce est beaucoup plus grand. Visible à travers le fond saphir qui équipe le boîtier, le mouvement à remontage manuel manufacturé HMC 321 fait battre le coeur de la belle Mayu. Doté d’un grand barillet, il offre une endurance remarquable, garantissant une durée de marche de minimum 72 heures. Au dos de la montre, un indicateur de réserve de marche est disposé sur le mouvement, ceci afin de s’assurer que le mouvement soit suffisamment remonté pour offrir la meilleure précision possible. La collection Mayu représente le mariage réussi entre une esthétique élégante et une technologie de pointe.

Auteur
Anwar Korti