Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Frédérique Constant la nouvelle Heart Beat Manufacture GMT Automatique

Frédérique Constant Genève nous a présenté sa nouvelle Heart Beat Manufacture GMT Automatique. Fidèle au patrimoine et à l’esprit de cette collection, la nouvelle Heart Beat Manufacture GMT Automatique est à nouveau l’expression d’un art horloger porté à son paroxysme, somme de l’ingéniosité et du prestigieux savoir-faire horloger suisse. La nouvelle collection compte six modèles. Chaque modèle est proposé en édition limitée de 1 888 pièces pour les versions en acier inoxydable et de 188 pièces pour les versions en or 18 carats, toutes présentées dans un luxueux coffret de bois. Le calibre qui anime chaque modèle est le cal FC-938. Ce garde-temps, d’un diamètre de 30,50 mm, est pourvu d’une nouvelle fonctionnalité : un second fuseau horaire. Sa réserve de marche est de 42 heures. Il compte 27 rubis, possède un système antichoc KIF, un balancier en Glucydur et un spiral Nivarox. Les ponts du mouvement sont perlés et ornés de Côtes de Genève avec une finition anglage et rhodiage. Chaque cadran affiche un compteur de second fuseau horaire et un indicateur jour/nuit à 12 heures, une fenêtre Heart Beat à 6 heures et des aiguilles oxydées noires. Judicieusement conçue, la montre permet de régler l’heure centrale et secondaire à l’aide de la couronne, et ne justifie ainsi pas la présence d’un poussoir annexe. Pour régler simultanément les deux heures, il suffit de tourner la couronne dans le sens des aiguilles d’une montre. Pour ne déplacer que les aiguilles centrales, la couronne se tourne dans le sens contraire. La collection Heart Beat de Frédérique Constant voit le jour en 1994. Pour distinguer ces garde-temps mécaniques de ses autres montres à piles, la marque les dote d’une fenêtre au niveau de la roue du balancier pour montrer que le mouvement qui les anime est mécanique. La roue du balancier bat 28 800 fois par heure. Elle tourne une fois dans le sens des aiguilles d’une montre, une fois dans le sens contraire autour d’un axe constitué d’un large rubis. Cette rotation est contrôlée par le spiral qui s’enroule et se déroule constamment et qui est visible par le cadran ajouré des modèles Heart Beat. En 2004, Frédérique Constant est entrée dans le cercle très fermé des marques horlogères suisses qui conçoivent et produisent leurs mouvements en interne. À ce jour, aucune autre marque horlogère classique suisse du segment « Luxe Accessible » n’est parvenue à un tel niveau de production de mouvements de manufacture. [gallery]

Auteur
Anwar Korti