Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Inséparablement lié à la marque Eterna, le nom Kon-Tiki, celui d’un dieu-soleil inca, rappelle l’épopée de Thor Heyerdahl et ses compagnons. En 1947 à bord d’un radeau en bois de balsa, ils naviguèrent pendant 101 jours de la côte péruvienne à l’atoll de Raroia en Polynésie pour démontrer la possibilité d’une colonisation de celle-ci par des Amérindiens. À leur poignet, une montre signée Eterna supporta sans broncher toutes les épreuves d’un extraordinaire périple. En 2011, la collection Eterna KonTiki renoue avec ses racines, réaffirmant son esprit et son code esthétique d’origine. Partout, des mouvements mécaniques à remontage automatique logés dans un boîtier d’acier inoxydable poli et brossé. Un cadran noir, blanc ou, nouveau venu, bleu océan arbore les célèbres triangles cardinaux de la toute première Eterna KonTiki de 1958. Situés à 3, 6, 9 et 12 heures, recouverts d’un enduit lumineux, ils forment avec les index et les aiguilles des heures, des minutes et des secondes, partiellement lumineuses, un moyen commode de lire l’heure dans la pénombre. La collection Eterna KonTiki comporte actuellement un choix équilibré de modèles pour hommes et femmes: la KonTiki Four-Hands XXL, la quatrième aiguille indiquant le quantième sur un calendrier circulaire, la KonTiki Chronograph et la KonTiki Date au guichet de quantième situé entre 4 et 5 heures.   La KonTiki Date – rappel des origines Conçue pour rappeler l’exploit du radeau Kon-Tiki et de son équipage en 1947, la KonTiki Date est équipée du calibre SW 200 à remontage automatique, de Sellita. Cadencé à 28 800 a/h, il offre 38 heures de réserve de marche. Le fond vissé de son boîtier de 42 mm de diamètre, étanche jusqu’à 200 mètres (20 bars), est frappé d’un médaillon représentant le radeau Kon-Tiki. Noir, blanc ou bleu océan, le cadran affiche en son centre les contours de l’atoll de Raroia, point ultime du voyage du Kon-Tiki. Étanchéité exceptionnelle et lisibilité – et bracelet en caoutchouc ! En plus du cuir et de l’acier, la KonTiki Date offre maintenant le choix d’un bracelet en caoutchouc noir, apparié au cadran noir, ou en caoutchouc bleu, monté sur les modèles à cadran blanc ou bleu. À l’aise partout avec sa construction solide et sérieuse habillée d’élégance discrète, la KonTiki Date a tout pour convaincre un public actif, entreprenant, totalement en phase avec l’aventure de la vie actuelle. [gallery link="file" columns="6" orderby="title"] Détails Techniques 

  • Mouvement : Sellita calibre SW 200; mouvement automatique; 38 h de réserve de marche; 28 800 a/h ; 26 rubis; 12½ lignes; heures, minutes et secondes; indication de la date.
  • Cadran/aiguilles : choix de cadrans: noir, bleu ou blanc avec contours de l’atoll de Raroia au centre; choix d'index: bâtons et triangulaires rhodiés ou bleuis; triangulaires avec chiffres arabes à 3, 6, 9 et 12 h revêtus de substance luminescente blanche; aiguilles centrales heures et minutes rhodiées ou bleuies, revêtues de substance luminescente blanche; aiguille centrale des secondes rhodiée ou bleuie avec rond revêtu de substance luminescente blanche et pointe rouge; glace bombée, antireflets et inrayable.
  • Boîtier/fond: boîtier en acier inoxydable poli et brossé; fond vissé avec médaillon KonTiki; couronne vissée; étanche jusqu’à 200 m/ 20 bars; diamètre: 42,00 mm; hauteur: 12,35 mm.
  • Bracelet/boucle: bracelet en caoutchouc noir ou bleu avec boucle déployante en acier inoxydable poli et brossé.
  • Tarif: 1610€

Auteur
Anwar Korti