Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Daniel Roth Athys Quantième Perpétuel

2009 sera décidément placée sous le signe de l'astronomie pour Daniel Roth. A l'occasion de son vingtième anniversaire, la marque lance en effet, en plus de l'Athys Moon 2134, un deuxième garde-temps qui vient lui aussi enrichir la ligne Athys: un Quantième Perpétuel avec phases de lune. Le quantième perpétuel Cette complication a toujours revêtu dans la haute horlogerie une importance particulière, puisqu'elle constitue le reflet mécanisé de l'année qui s'écoule. Dès le XVIIème siècle, ce dispositif tient compte de la durée variable des mois, non seulement dans les années ordinaires, mais également dans les années bissextiles. Aujourd'hui, une montre pourvue d'un tel mécanisme évite à son propriétaire toute correction manuelle du quantième jusqu'en 2100. Pourquoi  2100?  Parce que, selon le calendrier grégorien, en vigueur depuis 1582, cette année séculaire-là ne sera pas bissextile (c'est-à-dire divisible par 400), tout comme l'ont été 1700, 1800 et 1900. Or pratiquement aucun mécanisme d'horlogerie n'offre à ce jour une "perpétuité" qui ajuste automatiquement ces années-là. L'Athys Quantième Perpétuel Le nouveau garde-temps exclusif Daniel Roth abrite un calibre mécanique à remontage automatique (DR 114) avec quantième perpétuel et phases de lune, battant au rythme de 28'800 alternances par heure et offrant une réserve de marche de 44 heures. Le cadran, classique et lisible, doté de grands chiffres romains, s'intègre parfaitement à l'esprit de la ligne Athys. Ainsi, légèrement décentrées, les heures, minutes et phases de lune sont "encerclées" par la minuterie, et se lisent au-dessus d'une ouverture en saphir transparent permettant d'admirer une partie du mouvement. A 9h et à 3h se trouvent respectivement les guichets des jours de la semaine et des mois, sur deux disques saphir. A 6h, la date est indiquée au moyen d'une aiguille bâton en acier bleui et, au centre, sur chacune des quatre branches d'une étoile, les années du cycle bissextile, marquées par une petite aiguille flèche. Comme tous les mouvements Daniel Roth, le DR 114 bénéficie de finitions haute horlogerie: décoration complète, anglage main, Côtes de Genève et, pour les mouvements automatiques, masse oscillante en or 18 ct guilloché. La boîte Le célèbre boîtier à double ellipse, en or gris ou rouge 18 ct, est équipé de poussoirs en guise de correcteurs, afin de faciliter les opérations d'ajustement (et d'éviter tout risque de rayure sur le boîtier), des mois et des années (2h), des quantièmes (4h), des jours (8h) et enfin des phases de lune (10h). C omme sur tous les modèles Daniel Roth, chaque corne est soudée individuellement. Le fond est tenu par 6 vis pentagonales et les glaces saphir sont traitées antireflet. L'Athys Quantième Perpétuel en bref Le second garde-temps Daniel Roth lancé à l'occasion de cette année de l'astronomie qu'est 2009 est équipé du Calibre mécanique à remontage automatique DR 114. Il affiche un quantième perpétuel avec phases de lune et indication des années bissextiles qui nécessitera un ajustement manuel du quantième en 2100. Sobre et intemporel, cette nouvelle complication s'intègre parfaitement à la ligne Athys.

Auteur
Anwar Korti