Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Corum: Admiral’s Cup Chronograph 44 Centro Mono-pusher

[table id =120 /] Si 2010 marque les 55 ans de la fondation de Corum par René Bannwart, ce millésime est également celui du cinquantième anniversaire de l’une de ses collections les plus emblématiques : l’Admiral’s Cup. Pour célébrer dignement l’événement, Corum a présenté de nombreuses nouveautés dans la collection, dont une Répétition Minutes Tourbillon, ainsi que sa première montre de plongée. Pour poursuivre cette année faste en beauté, la marque de La Chaux-de-Fonds a choisi un exercice de style original puisqu’elle présente aujourd’hui l’Admiral’s Cup Chronograph 44 Centro Mono-pusher, un garde-temps pourvu d’un chronographe monopoussoir. Si le classique chronographe à deux poussoirs est la complication reine des montres sportives, le chronographe monopoussoir est en revanche une figure de style peu courante, davantage raffinée, réservée à une clientèle plus initiée. Cette complication, dont l’unique poussoir permet d’enclencher, d’arrêter, puis de remettre à zéro le chronographe, se trouve ainsi généralement associée à des pièces de facture plutôt classique. Fidèle à sa tradition d’innovation et d’originalité, Corum choisit, pour la célébration du cinquantenaire de l’Admiral’s Cup, de prendre à nouveau à revers les habitudes en y associant cette complication. Grâce au mouvement CO961 exclusif à Corum, la marque va même plus loin en prenant le parti de réécrire les codes du chronographe monopoussoir: l’aiguille des minutes du chronographe, traditionnellement placée sur un petit compteur qui lui est dédié, se trouve en effet ici montée sur le même axe que les aiguilles des heures et des minutes. D’où le nom de Centro Mono-pusher choisi pour ce modèle. Outre un garde-temps au visage original car très épuré pour un chronographe, il en résulte surtout un gain évident de lisibilité, d’autant que l’aiguille des minutes du chronographe possède un design particulièrement adapté: mince et noire à sa base, rouge et évasée à son extrémité. Affirmant son esprit sportif, sa boîte de 44 mm, si caractéristique avec sa forme dodécagonale, est ainsi en titane grade 5 ultra léger, recouverte d’un revêtement PVD noir mat extrêmement résistant dont la dureté est de 1300 Vickers. Elle dispose d’une lunette, elle aussi protégée par du PVD noir, présentant des angles adoucis. Quant au déclenchement du chronographe, il se fait au moyen d’un levier fixé à 2h sur la bande de carrure, un emplacement particulièrement ergonomique. Construit sur plusieurs niveaux, le cadran, dont le centre est orné de côtes de Genève - une décoration traditionnellement réservée aux mouvements – arbore pour les couleurs dominantes l’anthracite et le noir: fanions nautiques laqués monochromes disposés sur le réhaut pour indiquer chaque heure, et matière luminescente noire pour les aiguilles facettées, ainsi que les nombres « 30 » et « 60 » et les chevrons en appliques. Contrastant avec un design noir extrême, quelques touches de rouge révèlent le caractère de cette pièce: l’index indiquant la date dans un large guichet, les index de la minuterie sans oublier l’aiguille des minutes du chronographe. Même le mouvement mécanique à remontage automatique, visible au travers du fond saphir, dispose d’une décoration spécifique puisque sa masse oscillante est elle aussi recouverte de PVD noir. Gage de précision et de fiabilité, ce calibre chronographe est certifié chronomètre COSC. Etanche à 100 mètres, l’Admiral’s Cup Chronograph 44 Centro Mono-pusher est équipée d’un bracelet de caoutchouc vulcanisé noir et d’une boucle triple déployante en acier avec capot en titane. Elle est proposé en une série limitée de 555 pièces numérotées, un clin d’oeil au cinquantième anniversaire de l’Admiral’s Cup. Et pour ceux qui sont séduits par l’esprit du Chronographe Centro – aiguille des minutes au centre – mais qui préfèrent le traditionnel chronographe à deux poussoirs et un boîtier aux dimensions plus généreuses, l’Admiral’s Cup Chronograph 48 Centro est le modèle de référence. [table id =121 /]

Auteur
Anwar Korti