Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Chopard Mille Miglia 2013

Depuis 25 ans, Chopard est le partenaire fidèle de la course Mille Miglia. Cette constance est le témoin du lien intime entre la Maison genevoise et le monde de la compétition automobile. Intégralement repensé, le chronographe GMT qui célèbre l’édition 2013 de « la corsa più bella del mondo » fait référence au design d’automobiles de course historiques. Ergonomique, fonctionnelle et racée, la Mille Miglia 2013 est une édition limitée qui a la course dans les rouages. Pour Chopard, la Mille Miglia est une aventure familiale. Karl-Friedrich Scheufele, Co-président de Chopard, collectionneur d’automobiles anciennes et coureur sur rallyes classiques participe chaque année à cette course mythique. Son copilote peut aussi bien être son épouse que son proche ami Jacky Ickx. Son père, Karl Scheufele III, président d’honneur de Chopard, s’engage lui aussi régulièrement dans la compétition. Ce lien entre la plus réputée des courses historiques et la marque remonte à 1988, année à laquelle Chopard est devenu partenaire de l’épreuve, un rôle qu’elle n’a jamais plus quitté et auquel elle à rajouté le rôle de chronométreur officiel. Du 16 au 19 mai 2013, pour la 25e fois consécutive, Chopard sera présent au cœur et en marge de « la plus belle course du monde ». Un chronographe pour la course Courue de 1927 à 1961 sous forme d’épreuve de vitesse sur route ouverte, la Mille Miglia s’est aujourd’hui transformée en rallye. Plus question de traverser l’Italie du Nord aller et retour en moins de 20 heures. L’épreuve s’étale désormais sur trois jours. Mais il ne s’agit pas d’une simple partie de plaisir pour autant. La course est bien réelle, la route sinueuse et les automobiles puissantes et capricieuses comme on peut l’attendre de ces gloires d’antan. En effet, seules sont admises à la compétition les modèles de voitures ayant participé aux épreuves originelles de 1927 à 1957. Les équipages ne peuvent se reposer que sur leur science de la conduite, les indications de leur road-book et leur instrument de mesure du temps. Le chronographe Mille Miglia 2013 est ainsi pensée : pour être un acteur de la course, au même titre qu’un moteur, une jauge ou une suspension. Ergonomie optimale et soin du détail Sur le fond, ce modèle Mille Miglia 2013 est un chronographe automatique doté d’un second fuseau horaire sur 24 heures avec date. Sur la forme, il s’agit d’un hommage à l’automobile de compétition et à la course même. Entièrement redessiné, il est aussi la preuve du grand soin du détail apporté par Chopard à tous ses garde-temps. D’un diamètre de 42,8mm, la boîte de la Mille Miglia 2013 est surmontée d’une généreuse lunette de 44mm, une ingénieuse association permettant de garder toute sa présence à la montre tout en rendant son assise plus confortable sur les poignets plus fins. Cette recherche d’ergonomie optimale a également  amené à la refonte des cornes. Courtes et plongeantes, celles-ci ont été pensées pour arrimer la montre plus étroitement au poignet. De forme champignon, les poussoirs du chronographe se positionnent idéalement sous le doigt grâce au guillochage anti-dérapant de leur surface. Le bracelet enfin, en caoutchouc nervuré comme un pneu de compétition Dunlop des années 60 est intégré à la boîte pour plus de fluidité. Lisibilité optimale Côté cadran, le chronographe Mille Miglia 2013 met l’accent sur la lisibilité. Ainsi la trotteuse de chronographe rouge est terminée de blanc afin de mieux ressortir. Les compteurs gris clairs du chronographe contrastent avec le reste du cadran gris anthracite. Ils représentent un second niveau de lecture fonctionnel, détaché du reste du cadran. L’échelle tachymétrique est représentée sur la lunette. La lecture du second fuseau horaire quant à lui, passe à même le cadran, entre les index horaires. Autre élément saillant, la date. Elle est désormais inscrite dans cette flèche rouge qui est le logo de la course, héritée des panneaux de signalisation qui permettaient aux coureurs de s’orienter sur la route qui mène de Brescia à Rome et retour. Cette forme a aussi été reprise pour les index horaires du cadran. Ces derniers et les aiguilles sont garnis de Superluminova. La montre peut ainsi être lue de nuit dans l’habitacle d’une Maserati ou Porsche ancienne. C’est la couleur fétiche de l’Italie automobile qui a fourni le thème chromatique du chronographe Mille Miglia 2013. Ce rouge qui cercle le réhaut du cadran, entoure les compteurs et habille les aiguilles du chronographe. Couleur de la course, de l’adrénaline, du gentleman racing transalpin, il résume la chaleur qui unit intimement Chopard à la compétition automobile.  

Auteur
Anwar Korti