Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Dix ans après avoir imposé le blanc dans la galaxie de l’horlogerie, la montre J12  de CHANEL va encore plus loin ; là-haut, au fin fond de l’espace, au cœur d’une nuée de comètes, vers l’astre lunaire. Comme si l’essentiel était cette fois-ci de perpétuer à jamais l’inaltérable beauté de la blancheur onirique des nuits de pleine lune. Mêlant modernité, élégance et pureté, la montre J12 propose une version inédite de son éclat : la phase de lune. En levant les yeux vers la voûte céleste, la montre J12 Moonphase entame ainsi un nouveau voyage qui allie excellence technique et raffinement esthétique. Star féminine des complications horlogères, la phase de lune est un mécanisme complexe permettant l’affichage des différentes lunaisons : la nouvelle lune, le premier quartier, la pleine lune et le dernier quartier. Or, contrairement aux phases de lune classiques lisibles dans un guichet, celles de la montre J12 Moonphase s’affichent sur un disque en aventurine d’un bleu profond et pailleté comme une nuit d’été. Disposé à six heures, il est orné des quatre principales lunaisons et doté d’une petite aiguille serpentine en acier poli. Constellation de nouveautés, la montre J12 Moonphase ouvre ainsi un nouveau chapitre de la saga horlogère de CHANEL. Distinction subtile, l’indication de la date est rendue possible grâce à une aiguille centrale, dont l’extrémité n’est pas sans rappeler la forme poétique d’un croissant de lune. Habillée de diamants ou en céramique high-tech, la lunette de la montre J12 Moonphase s’affine pour offrir une large ouverture au cadran dont les finitions à la fois satinées et guillochées s’inscrivent dans la plus pure des traditions de l’horlogerie. En céramique high-tech noire ou blanche, sertie de diamants ou en version joaillerie sur céramique de titane, la montre J12 Moonphase concentre dans ses gênes toute la force de séduction classique et l’esprit créatif de CHANEL.    

Auteur
Anwar Korti