Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Billet de l'Industrie Horlogère Suisse:Mai 2009

Légère accentuation de la baisse Le rythme des exportations horlogères a encore ralenti en mai. La valeur exportée a reculé de 27,6% par rapport à mai 2008, pour s’établir à 1,1 milliard de francs. Le résultat cumulé sur les cinq premiers mois de l’année a indiqué 5,027 milliards de francs, soit une baisse de 25,0% par rapport à janvier-mai 2008. La variation annualisée a poursuivi son net ralentissement (-8,8%). Les montres-bracelets en or 18 carats ont subi une forte baisse, de même que les garde-temps bimétalliques. Dans la moyenne, l’acier a pesé de tout son poids sur le total. Le nombre de pièces exportées a diminué moins fortement que la valeur. Il a tout de même reculé de 420’000 unités, entraîné par l’acier et la catégorie des autres métaux. Depuis le début de l’année, les volumes se sont inscrits en baisse de 2,5 millions de pièces en cinq mois. Les montres-bracelets de plus de 3’000 francs avaient résisté plus longtemps à la tendance baissière de la branche. Ce n’est plus le cas depuis quelques mois et elles ont même affiché lerecul le plus marqué du mois de mai, avec des taux de baisse supérieurs à 30%. Les catégories0-200 francs et 500-3’000 francs ont enregistré un repli d’environ 20%. Le meilleur résultat aconcerné le plus petit segment, entre 200 et 500 francs, avec un recul de l’ordre de 10%. La situation des principaux marchés a peu évolué depuis avril. Elle s’est un peu dégradée à HongKong et est restée préoccupante aux Etats-Unis, qui ont affiché un des plus fort taux de recul du mois de mai. La France s’est maintenue à un niveau de baisse plus modérée, rejointe par l’Italie quia vu son résultat se dégrader en un mois. Toujours en repli, les exportations vers Singapour et laChine se sont améliorées par rapport au mois d’avril. Downturn slightly accentuated The rate of watch exports slowed again in May. The value of exported timepieces fell by 27.6%compared to May 2008, to a level of 1.1 billion francs. The cumulative result over the first fivemonths of the year stood at 5.027 billion francs, a decline of 25.0% compared to January-May 2008. The annualised variation continued its net slowdown (-8.8%). Wristwatches manufactured from 18-carat gold suffered a sharp decline, as did bimetallic timepieces. In general, steel had a great effect on the total. The number of pieces exported fell less steeply than the value but was down nonetheless by 420,000 units, due mainly to steel and the category of other metals. Since the beginning of the year, volumes have fallen by 2.5 million pieces in five months. Wristwatches costing more than 3,000 francs had shown enduring resistance to the downwardtrend in the industry. For several months this has no longer been the case and in May their performance was the worst of all, with rates of decline in excess of 30%. The categories 0-200 francs and 500-3,000 francs recorded a downturn of around 20%. The best result was achieved bythe smallest segment, between 200 and 500 francs, which registered a decline of around 10%. The situation in the main markets has changed little since April. It worsened slightly in Hong Kongand remains worrying in the United States, which registered one of the highest rates of decline in May. France maintained a more moderate level of decline, together with Italy, which saw its resultdeteriorate over the course of the month. Although still on a downward trend, exports to Singapore and China improved compared to April. source: Industrie Horlogère Suisse www.fhs.ch

Auteur
Anwar Korti