Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Baselworld preview: Eterna Madison Eight-Days

Présentée au Salon Mondial de l’Horlogerie et de la Bijouterie Baselword, la Madison Eight-Days illustre les traditions d’originalité technique d’Eterna. Dotée du calibre manufacture Eterna 3510 à remontage manuel comportant le dispositif Eterna Spherodrive - un nouveau type de barillet monté sur roulement à billes -, cette montre masculine se destine aux poignets friands d’authenticité . . . Fruit d’une longue tradition horlogère . . . Fondée en 1856, la manufacture horlogère suisse Eterna a souvent accompagné et parfois devancé l’évolution de l’horlogerie. Au cours des ans, la marque a contribué de manière décisive au progrès des techniques horlogères. C’est ainsi qu’un mouvement offrant une réserve de marche de plus d’une semaine n’est pas nouveau chez Eterna. En 1915 déjà, ses horlogers étonnaient avec de tels mouvements qui, pendant des décennies, allaient donner l’heure dans les réveils, les pendulettes et les montres pour voitures. En 2009, Eterna dévoilait une amélioration révolutionnaire en matière d’efficacité et d’augmentation de la durabilité et fiabilité du mouvement: le dispositif Eterna Spherodrive. En montant le barillet sur roulements à billes, les ingénieurs d’Eterna éliminaient d’un coup l’essentiel des problèmes liés à l’usure précisément là où le mouvement subit les plus fortes pressions et frictions. Ce dispositif se prêtait donc parfaitement aux deux barillets couplés en série du calibre 3510 d’Eterna équipant la Madison Eight-Days . . . Un calibre huit jours Eterna 3510 . . . Les deux barillets couplés en série et montés sur roulements à billes, selon le dispositif Eterna Spherodrive, assurent pas moins de huit jours de marche exceptionnellement régulière aux aiguilles des heures, des minutes et des secondes de ce mouvement manufacture Eterna. Ces jours s’inscrivent en même temps sur son calendrier-quantième « grande date » et sur son indicateur de réserve de marche calibré sur 192 heures. Afin de garantir la bonne marche du mouvement, ce dernier comporte un mécanisme d’arrêt automatique du balancier après une durée de huit jours continue. Tout aussi pratique, le correcteur rapide de la date, à 10 heures sur le flanc du boîtier, utilisable 24 heures sur 24, s’avère idéal en voyage, surtout lorsqu’on change souvent de fuseau horaire. Ce calibre 3510 mécanique à remontage manuel avec Eterna Spherodrive, 10 3/4 x 13 1/2 lignes, 28 800 a/h, comporte 7 roulements à billes, 22 rubis et un balancier Glucydur. Offrant autonomie et régularité à la Madison Eight-Days, il incarne à la perfection l’essence de la marque Eterna, nourrie par plus de 150 ans de réalisations innovantes. Signes distinctifs ? Un calendrier-quantième surdimensionné et une réserve de marche au design élégant . . . Le charme discret de son boîtier de forme tonneau, en acier, avec décor latéral, étanche jusqu’à 30 mètres (3 ATM), comme le choix et la disposition de ses fonctions font de la Madison Eight-Days la montre-bracelet idéale du voyageur au long cours. Le raffinement est partout : cadran - argenté, gris ou noir - à structure centrale pavée rehaussée d’un satinage soleil ; index bâtons, rhodiés ou dorés à l’image des aiguilles dont celle des heures et des minutes sont également enduites d’une substance luminescente. De même, le calendrier-quantième surdimensionné à 2 heures ainsi que l’indicateur de réserve de marche, entre 7 et 8 heures, sont disposés de manière aussi pratique qu’originale. Une glace saphir inrayable et traitée antireflets protège le tout. Au dos, quatre vis maintiennent un fond comportant une ouverture sur le mouvement, visible à travers une glace saphir. Montée sur un bracelet en cuir d’alligator - brun, gris ou noir selon la teinte du cadran - , la Madison Eight-Days avec Eterna Spherodrive démontre, une fois de plus, que la technique horlogère peut s’exprimer dans l’élégance la plus totale. La marque Eterna, source séculaire de savoir-faire . . . Depuis sa fondation en 1856, Eterna fabrique des montres mécaniques haut de gamme mettant en valeur le savoir-faire et l’amour du métier de générations d’artisans horlogers. Parmi leurs contributions fondamentales, on rappellera la conception du rotor de remontage sur roulement à billes Eterna-Matic ainsi que la première montre-bracelet réveil. Bien entendu, le lancement en 2009 de l’Eterna Spherodrive fait partie des temps forts de la marque : cette révolution du mouvement mécanique en termes de régularité et de longévité de marche déploie tout son potentiel avec le calibre 3510 équipant la Madison Eight-Days. Aujourd’hui, Eterna fait partie d’une poignée de manufactures horlogères cherchant à explorer les voies nouvelles et misant sur des matériaux de qualité dans le cadre d’une fabrication manuelle traditionnelle. Elle apporte ainsi des solutions innovantes à des défis techniques souvent vieux de plusieurs siècles. Une des dernières manufactures horlogères indépendantes, Eterna appartient aujourd’hui à Ferdinand Alexander Porsche. En plus de ses fabrications traditionnelles, la marque s’est également vue confier la licence de la prestigieuse collection des montres Porsche Design. DESCRIPTIF : Boîtier :

  • tonneau en acier inoxydable poli avec décor latéral
  • fond fixé par 4 vis avec ouverture verre saphir
  • Longueur : 53,3 mm ; Largeur : 38.5 mm ; Hauteur : 13,25 mm
  • étanche jusqu’à 30 mètres
Bracelet :
  • cuir alligator brun, gris ou noir
  • boucle déployante en acier inoxydable poli
Cadran :
  • argenté, gris ou noir avec structure pavée centrale et satinage soleil
  • Index bâtons rhodiés ou dorés
  • aiguilles des heures et des minutes rhodiées ou dorées avec substance luminescente blanche
  • aiguille des secondes rhodiée ou dorée
  • glace saphir inrayable et antireflets
  • grande date à 2 heures
  • réserve de marche entre 7 et 8 heures
  • correction rapide de la date à 10 heures
Mouvement :
  • calibre Eterna 3510
  • mouvement mécanique à remontage manuel avec l’Eterna Spherodrive
  • 192 h de réserve de marche
  • 28.800 oscillations à l’heure
  • 22 rubis

Auteur
Anwar Korti