Le site de l'actualité des montres et de la haute horlogerie

Image

Baselworld 2011 : Linde Werdelin SpidoSpeed, le chronographe tant attendu

Tendance Horlogerie a eu la chance d’être accueillie par Morten Linde (Designer et co-fondateur de la marque Linde Werdelin) qui a eu l’amabilité de nous faire découvrir leur dernier modèlel: le SpidoSpeed, digne héritière de la gamme SpidoLite. Linde Werdelin, très axé sur l’univers sportif, notamment le ski et la plongée, a su se démarquer de ses concurrents, en proposant des instruments de mesure s’emboitant sur les boitiers de leur modèles (the Rock pour le ski et Reef pour la plongée). Comme toute marque horlogère sportive, il ne manquait plus qu’un chronographe pour affirmer leur légitimité. Comme sa grande sœur la SpidoLite, on la découvre sous un design ajouré pour permettre une légèreté maximale. Ce design donne l’impression que les boutons poussoirs de la fonction chronographe sont inexistants. Cette particularité esthétique est aussi une réponse à une contrainte technique : en effet, il fallait pouvoir fixer les instruments sur le boitier. En ce qui concerne le cadran, une conception multicouches lui confère du relief, tout en préservant la lisibilité des informations horaires. La lunette n'est pas en reste, en effet elle est complètement incrusté dans le boitier sur toute son épaisseur. Quant au mouvement exclusivement décoré pour la marque, il s’agit ici d’un calibre Suisse manufacturé par une maison indépendante, dont le nom est timidement dévoilé par peur de tomber dans les clichés marketing. Cependant tout fin connaisseur, tout comme nous, réussira a en retrouver l’origine, pour peu qu’il se penche sur ce mouvement visible à travers un fond Saphir. Le boitier de 44mm est proposé en trois versions : acier, DLC et récemment DLC or rose. Les versions DLC et or rose se sont imposées comme étant d excellent choix pour toute personne désirant acquérir un garde-temps, à la fois sportif et redoutablement élégant.

Auteur
Anwar Korti