H. Moser & Cie Endeavour Tourbillon Concept Vantablack

H. Moser & Cie Endeavour Tourbillon Concept Vantablack

Après nous avoir présenté son premier modèle utilisant la technologie Vantablack pour la production de ses cadrans lors du dernier Baselworld 2019, la maison Moser ajoute à ce concept un modèle équipé d'un tourbillon. 

Pour rappelle le Vantablack®, utilisé initialement dans l'astrophysique, est un composé de carbone dont la particularité est d'absorber la lumière à 99,965 %. Il en résulte une surface d'un noir profond connue pour être le plus sombre qui soit. 

H. Moser & Cie Endeavour Tourbillon Concept Vantablack

Toujours dans sa philosophie de recherche de singularité, sans trancher avec la tradition, H. Moser & Cie lève le voile sur le modèle Endeavour Tourbillon Concept Vantablack. 

H. Moser & Cie Endeavour Tourbillon Concept Vantablack

L'Endeavour Tourbillon Concept Vantablack est équipé du mouvement manufacture HMC 804, un calibre tourbillon à remontage automatique. Outre le plaisir esthétique qu'il offre, ce mouvement a utilisé un aluminium emprunté à l’industrie aéronautique. Ce matériau, utilisé pour la cage du tourbillon, apporte son lot d'avantages non-négligeables pour la chronométrie. Plus rigide que l’aluminium traditionnel, ce matériau est plus léger que le laiton, diminuant l'inertie et offrant ainsi un bilan énergétique amélioré et un isochronisme plus stable sur la durée.

H. Moser & Cie Endeavour Tourbillon Concept Vantablack

Enfin, visuellement, cette mise en scène se traduit par une incroyable impression d'un tourbillon flottant dans le vide. C'en est hypnotisant...

H. Moser & Cie Endeavour Tourbillon Concept Vantablack

Détails Techniques

Référence

1804-0212

Boîtier

Or

Dimension

42 mm

waterresistance

-

Cadran

Vantablack®

Bracelet

Alligator

Mouvement

Automatique

powerreserve

72h

Complications

Heures, minutes, tourbillon

Prix

-


A propos de l'auteur

Anwar Korti

Anwar, directeur du site Tendance Horlogerie, est avant tout un passionné d'horlogerie. Plongé dans l'univers des montres dès son enfance, c'est à l'adolescence que le virus horloger s'est manifesté. Fervent admirateur de l'artisanat d'art, il s'est reconnu dans les valeurs traditionnelles et humaines que véhicule continuellement l'horlogerie depuis plusieurs siècles.