Les régulateurs sont à l'origine des horloges qui servaient de référence dans les observatoires et les manufactures horlogères pour la mise à l'heure des montres.

Lorsque l'on parle de montre bracelet régulateur ce serait une faute grave de ne pas citer Chronoswiss. La maison lucernoise fut la première à transcrire cette affichage sur une montre bracelet en 1987 et en a fait depuis son ambassadeur.

Chronoswiss Flying Regulator Open Gear

Chronoswiss nous présente un nouveau modèle: Flying Regulator Open Gear. Cette nouveauté est dans la lignée stylistique des cadrans squelettés 3D initiée par la marque depuis 2014. 

Chronoswiss Flying Regulator Open Gear

Ce choix esthétique judicieux redonne un coup de jeune à l'image de la marque et la remet au goût du jour face aux jeunes maisons indépendantes qui n'hésitent pas à lancer des modèles aux visuels parfois très agressifs. 

Chronoswiss Flying Regulator Open Gear

La force de ce modèle repose sur son ostentation modérée. C'est contradictoire je vous l'accorde, mais là repose tout le génie artistique. Chronoswiss a su mélanger les styles, les formes et les perspectives pour produire un effet spectaculaire sans trop en dévoiler.

Chronoswiss Flying Regulator Open Gear

C'est sur cette ligne fine que se lit ce garde-temps.  Le mouvement de la montre est présent sur la partie centrale du cadran sans compromettre la lisibilité. Le jeu de perspective entre les différents éléments du cadran donnent de la profondeur au cadran tout en laissant intact la lecture du temps.

Chronoswiss Flying Regulator Open Gear

Le mouvement C. 299 est bien entendu un mouvement manufacturé et monté dans les ateliers de la maison.

Décliné en 4 références, dont une en or rouge 18 carats, ma préférence est la référence CH-8753-BLBL et son cadran bleu.

Comptez entre CHF 6'490, pour les versions entrée de gamme acier et CHF 16'400.00 pour la version Or édition anniversaire.

Chronoswiss Flying Regulator Open Gear