HORLOGERIE et MONTRES

News page

Quelques mots de Laurent Lecamp sur Cyrus

Quelques mots de Laurent Lecamp sur Cyrus
avril 28
10:37 2011

 

Laurent Lecamp et Julien Lecamp
Laurent Lecamp à gauche

A l’occasion de notre entretien au GTE, vous m’avez fait voyager à travers l’Histoire de « Cyrus le Grand » et son royaume perse naissant, que pourriez-vous dire à nos lecteurs à propos de l’histoire personnelle des fondateurs de la marque Cyrus ?

Le fait marquant, c’est sans aucun doute le lien familial, unique, qui nous unit, Julien et moi. Nos 2 pères sont frères ; nos 2 mères sont jumelles. Nous avons grandi ensemble, passé nos vacances ensemble et nous avons toujours su que nous créerions quelque chose ensemble. CYRUS est la conséquence « logique » : Julien est architecte de profession et il maîtrise la 3D (un atout majeur en horlogerie) comme peu de personnes. Il a aussi une très forte connaissance des matériaux et de tout ce qui touche de prêt ou de loin à la technique. Il est le côté technique et design de toutes nos collections.
Pour ma part, j’ai commencé à travailler pour LVMH, avant de rejoindre PORSCHE et, finalement, l’horlogerie. J’ai voyagé dans près de 60 pays, j’ai été aux côtés de vendeurs, j’ai rencontré de nombreux clients privés et j’ai mis sur pied des stratégies de développement de marques de luxe. Je suis aussi professeur au sein de MBA et modules de luxe dans de grandes écoles françaises et à l’université de Genève (HEC Genève).
Le côté technique et 3D d’un côté ; le côté luxe, marketing et commercial de l’autre…voici un bon mix pour l’horlogerie.
Quant au dernier pilier, celui lié au mouvement, nous l’avons aussi au travers du concepteur indépendant Jean-François Mojon, qui a développé le mouvement CYR598 de la collection KLEPCYS.

 

Comment en êtes-vous venus à l’horlogerie ?

Après avoir quitté l’entreprise PORSCHE, j’ai décidé de revenir en Suisse afin de créer ma propre société. Cependant, les finances manquaient. Et puis un jour, en allumant la radio, j’entends le célèbre créateur et horloger suisse MICHEL JORDI parler à la radio et indiquant qu’il allait lancer une nouvelle marque dans le très haut de gamme et qu’il était à la recherche d’une personne pouvant l’aider à positionner son produit et prendre la direction du marketing et commercial. J’ai immédiatement appelé Monsieur JORDI et j’ai été reçu très rapidement. Lors de notre premier entretien, de 4 heures, nous avons seulement parlé…sport ! Le côté sportif de mon parcours l’avait intéressé plus que tout autre élément. Je me rappellerai toujours ce qu’il m’a dit à ce moment là : « L’esprit de dépassement de soi dans le sport se retrouve toujours dans le travail. Un sportif est un bosseur ». Que l’on adhère ou non à ce concept, force est de constater que c’est ce qui m’a permis de commencer avec lui.
Pendant plus de 3 années et demie j’ai voyagé à travers le monde pour positionner et développer la marque. Puis, j’ai rejoins un distributeur horloger spécialisé sur les pays de l’Est. Je me suis occupé de CORUM, GRAHAM, CHRONOSWISS.
Depuis mon retour en Suisse, j’avais toujours eu en tête de créer ma propre marque. Les 5 années d’expérience horlogère ont été très formatrices. Tout ce que j’apprenais me menait vers mon but.
En effet, j’ai pu remarquer les attentes et déceptions des clients et j’en ai tenu compte pour le développement de ma propre marque.
Puis j’ai décidé de contacter mon cousin et que je lui ai fait part du concept (design, mouvement, histoire,…) qui trottait dans ma tête depuis pas mal de temps, il m’a alors regardé et m’a dit : « Ok, on fonce, ensemble ! ». Et de là tout est parti.
Un grand merci à cet investisseur pour son soutien sans failles, à tous les points de vue d’ailleurs, depuis le début.

 

Cyrus modèle Klepcys

Cyrus modèle Klepcys

Qu’est-ce que vous pensez du milieu horloger actuel ? Est-ce qu’il manque quelque chose à cet univers ? Et enfin, est-ce que Cyrus a vocation à combler ce vide ?

Je pense qu’il y a de la place pour tout le monde. Beaucoup cherchent à se différencier par rapport à leurs voisins, mais comment différentier un chrono rond d’un autre chrono rond, surtout lorsque la plupart des marques utilisent les mêmes mouvements ?
La volonté de CYRUS est double :
Tout d’abord, nous avons voulu apporter une « rondeur naturelle » aux garde-temps. En effet, nous avons opté pour un design novateur qui épouse complètement la forme du poignet.
La rondeur au poignet (petit, moyen ou grand, d’ailleurs) est notre signature…et cela est logique !
Cela est lié à l’esprit de la marque ; l’esprit de conquête. Car c’est bien de cela dont il s’agit : de conquête de vos poignets.
La collection KUROS (du nom grec de CYRUS) en est un excellent exemple. Cette collection épouse parfaitement votre poignet dans une impression de légèreté unique.
Notre différence se traduit également par le choix des mouvements.
La collection KLEPCYS a été élaborée avec le concepteur indépendant Jean-François Mojon (CHRONODE).
Nous avons mis au point un mouvement qui offre une telle différence (design, technicité, historique) que personne ne pourra le comparer à quoi que ce soit d’existant, le tout dans une finition et une qualité exceptionnelles.

 

Comment définissez-vous vos montres et les collections «  Kuros » et « Klepcys » ?

Tant KUROS que KLEPCYS reflètent l’esprit de conquête.
Ce sont 2 collections qui ne cherchent pas à ressembler aux autres. Elles ne sont pas pensées pour être comme les autres.
Pour mieux les définir, il convient de donner la parole aux premiers « fans » de la marque.
C’était un dimanche matin, à Genève. J’étais à un brunch avec l’un de mes amis. Je portais la CYRUS Titane cadran noir (598.002.A).
A la fin du brunch, je m’apprête à payer et en tendant le bras pour appeler le serveur, ma chemise laisse se dévoiler ma montre. Là, un homme à la table d’à côté me regarde et après une brève hésitation me demande ce que je porte. Il me demande où il peut acheter cette pièce. L’occasion est vraiment trop belle et je lui explique, enthousiaste, le produit.
Il me révèle alors qu’il est amateur et collectionneur de montres et que le design de la CYRUS l’a immédiatement touché. L’émotion a été le déclencheur.
De même, pour la KLEPCYS, laissons parler d’elle-même la rencontre avec Monsieur L. d’Asie au GTE, en janvier dernier.
Le premier jour du salon, un homme s’est assis à notre stand et nous a demandé des explications sur la KLEPCYS. Nous lui avons alors, mon cousin et moi, expliqué le produit. La pièce qui l’intéressait était entièrement en or.
Il nous a révélé être collectionneur de très grandes pièces d’horlogerie et que les fonctions que nous lui présentions étaient absolument uniques. Si uniques qu’il voulait être le premier à posséder cette pièce et qu’il souhaitait la personnaliser.
Je pars prochainement en Asie pour lui soumettre les dernières modifications de sa pièce.
Voici ce qu’est CYRUS : La quête de la Différence, une vraie logique au poignet, un esprit de conquête reconnu.

 

Pouvez-vous nous dire quelques mots rapides sur le statère de Cyrus ?

Toutes nos pièces de valeur sont « scellées » d’une copie à l’identique d’un STATERE de CYRUS qui est en notre possession. Ce statère, vieux de plus de 2500 ans, considéré comme l’une des toutes premières pièces de monnaie de l’histoire de l’humanité, fabriqué sous le règne de CYRUS.
Le statère renvoie l’image d’un lion et d’un taureau, symboles incontestables de force et d’autorité à l’époque.
Nos produits, outre la valeur mécanique, outre le design, ont une valeur historique très forte. Pour plus d’informations sur cette histoire, rendez-vous sur notre site, traduit en 11 langues, www.cyrus-watches.ch.
Laissez-vous surprendre par le STATERE !

 

Cyrus Kuros

Cyrus Kuros

Selon vous, quel est l’homme qui porte une montre Cyrus ? L’homme moderne ? L’avant-gardiste ? L’élégant ? Le sportif ? Les quatre à la fois ?

CYRUS, c’est une rencontre, une émotion. Que vous soyez sportifs, homme moderne, avant-gardiste ou élégant, c’est avant tout du cœur que tout part. Et c’est cette première rencontre que vos lecteurs auront avec CYRUS qui est, pour moi, excitante.
L’émotion est au centre de tout. Le garde-temps doit être un plaisir de tous les jours.
Et je peux promettre aux futurs fans de la marque que votre histoire avec CYRUS sera riche en émotion…
Plus vous serez près de votre garde-temps, plus vous le découvrirez et moins vous aurez envie de lui être infidèle !

 

Si vous deviez-vous définir en un seul mot, quel serait-il?
Émotion.

 

Vous fonctionnez à trois, et selon une logique tripartite, à quand la troisième collection ? Quelques mots à partager avec nos lecteurs sur elle ?

La 3ème collection sera prête dans 2 ans. Vous serez les premiers à être informés ! Nous avons déjà les dessins et les premières 3D. Allons étape après étape…soyez patients.
Par contre, CYRUS devrait annoncer prochainement une nouvelle qui va révolutionner le développement de la marque…

 

Qu’en est-il de votre distribution ?

Nos premières pièces seront officiellement livrées en mai (KUROS) et juin (KLEPCYS).
CYRUS est en train de conquérir de nombreux territoires. Le premier à nous avoir fait confiance est TEMPS & PASSIONS, Monaco, au travers de son fondateur Patrice Moro.
Depuis, CYRUS a fait du chemin et l’Amérique du Sud, l’Asie et une partie de l’Europe ont rejoint notre cause…
Nous devons nous hâter avec lenteur si nous souhaitons construire notre marque dans une vision à très long terme.

 

Enfin, quelles ont été vos impressions concernant le GTE?

Si je vous dis que nous y retournerons l’année prochaine ;-)
Et j’espère vous y voir !!

2 Comments

  1. Mark
    Mark mai 20, 15:53

    Une marque qui va faire du bruit dans le milieu horloger !

    Enfin une montre où TOUS les choix sont justifiés que cela soit au niveau du design, des complications ou du mécanisme.

  2. WatchAddict
    WatchAddict mai 26, 22:24

    Bonjour,

    J’étais au GTE cette année, j’ai rencontré Laurent Lecamp, il a pris le temps de m’expliquer la marque et les collections de fonds en comble.
    J’ai été convaincu non seulement pas le discours mais également par les montres!
    Le design est impressionnant de rondeur et épouse vraiment le poignet. Moi qui porte la montre proche du poignet je n’ai senti aucune gêne (en comparaison d’autres), c’est vraiment agréable de la porter, très légère et passe bien sous la chemise en slidant.

    Je confirmerais mon choix dans un des futurs revendeurs dès qu’ils les reçoivent !

Only registered users can comment.

Derniers Articles

Ritot: la première montre à projection

Ritot: la première montre à projection

juillet 22nd, 2014

Ritot est un projet de montre qui se veut totalement différent des autres. Directement inspiré par l[...]

Jaeger-LeCoultre Atmos Classique Phases de Lune

Jaeger-LeCoultre Atmos Classique Phases de Lune

juillet 22nd, 2014

D'un extraordinaire classicisme, le cabinet en or rose de la nouvelle Atmos est d'une sobriété et [...]

F. P. Journe Octa Sport

F. P. Journe Octa Sport

juillet 21st, 2014

Nouveau modèle de la lineSport, l’Octa Sport F.P.Journe dévoile un boîtier en Titane grade 5, mat[...]

Longines The Longines Avigation

Longines The Longines Avigation

juillet 18th, 2014

Longines ajoute une nouvelle référence militaire à son segment Heritage. The Longines Avigation repr[...]

Frédérique Constant Healey GMT 24 H

Frédérique Constant Healey GMT 24 H

juillet 16th, 2014

[...]